Qui veut la peau de Carlos Ghosn ?

 Au fait ce serait plus juste de dire : qui a tué Carlos Ghosn et pourquoi?

Car quelle que soit la suite judiciaire de son interpellation, il a été déjà déclaré coupable, condamné et exécuté par l’opinion publique alertée par les média.

Plus j’y réfléchis, plus cette accusation me semble invraisemblable.

Que lui reproche-t-on ?

De ne pas avoir déclaré une partie de ses revenus.

D’où tire-t-il se revenus ?

De son activité de PDG.

Qui verse sa rétribution ?

L’entreprise, comme tous les salaires de ses collaborateurs.

Salaires qui font l’objet, comme dans toutes les entreprises du monde, de déclarations particulières à des fins multiples – cotisations sociales, retraites, prélèvements et traitements fiscaux en tête. Avec des recoupements multiples et constants.

Les entreprises dirigées par M. Ghosn sont des multinationales cotées en bourse, dont les comptes sont publiés plusieurs fois par an  et scrutés constamment dans les moindres détails par des organismes privés et publics, à l’affût de la moindre défaillance ou incohérence qui pourrait influencer les cours des actions.

Donc rémunération directe impossible à cacher.

Bien entendu, les rétributions millionnaires de M. Ghosn lui permettent d’investir dans différents domaines susceptibles de lui rapporter des revenus supplémentaires importants.

Mais dont un traitement avisé permet très légalement d’éviter tout problème avec les autorités fiscales du monde entier.

Et il est difficile de concevoir de la part de quelqu’un de son envergure de prêter le flanc à des attaques fondées par manque de vigilance.

On peut toujours essayer judiciairement de le lui reprocher. Souvent vainement, juste par volonté de nuisance.

 Donc je répète: qui a tué Carlos Ghosn et pourquoi ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.