Marche Blanche des Medic, PetitJean et 1250 km d'une détermination sans fin

Marseille-Genève-Paris, les souliers du secouriste PetitJean entouré de Jaune tiennent le coup. Il explique les entraves faites aux medics citoyens lors des manifestation des GJ. Son témoignage dépasse l'entendement. Si le président n'entend pas la raison des medics, PetitJean reprendra la route de Genève. Pas pour rien. Et pas seul.

Le chemin d'un groupe de défenseurs de Julian Assange tout aussi mâtinés de jaune que PetitJean, l'ont croisé par hasard au kilomètre 1249. Ils avaient une caméra ; ne restait plus qu' à voir ses paroles.

 

Marche Blanche des Medics. À 500mètre de l'Élysée, le medic PetitJean vous parle. © Basicblog_LibredeDroits

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.