Lettre aux insoumis (5/5): Notes et références

Pour faciliter la lecture, je découpe la lettre en cinq parties: celle-ci concerne les notes et références pour aller plus loin.

(1) A ce propos, deux ouvrages très concis sont à conseiller : « La dynamique de la révolte » d’Eric Hazan et « Premières mesures révolutionnaires » d’Eric Hazan et Kamo.

(2) « Dans l'histoire universelle, les grands faits et les grands personnages se produisent, pour ainsi dire, deux fois. […] La première fois comme tragédie, la seconde comme farce ». Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte (Der achtzehnte Brumaire des Louis Napoleon en allemand), Karl Marx

(3) Sur la domestication des révoltes, Adolphe Thiers, l’assassin de la commune, en parle mieux que quiconque en s’adressant aux bourgeois dans ces termes : « Nous sommes persuadés que le système monarchique est le seul qui protégera nos acquis, c'est à dire notre fortune. Vous vous trompez! Dans un régime monarchique, c'est la volonté d'un seul homme qui gouverne. Elle est extrêmement vulnérable puisque les sujets peuvent se révolter au nom de la liberté. Le roi ne peut y répondre que par la violence. Tandis que la république, c'est la souveraineté nationale qui gouverne. Ce n'est autre que la majorité. Il est beaucoup moins vulnérable que la monarchie puisque c'est l'expression de la volonté du peuple à travers le suffrage universel. Or nous arrivons bien à diriger le suffrage universel, nous avons toujours eu des majorités conservatrices remarquables. »

(4) Selon cette enquête (en anglais), les américains ont vu et se sont souvenus de 92 % des fausses informations pro-Trump et 23 % pro-Clinton. La moitié qui s’est souvenue d’avoir vu ces fausses news, ont cru ces histoires.

(5) Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, la situation des prisonniers anarchistes révolutionnaires grecs n’a pas changé, « Tsipras ou pas Tsipras ».

(6) Extrait du livre de Chris Harman, « La révolution allemande », Chapitre 5, les jours de Spartakus, p115

« Le journal social-démocrate Vorwärts encouragea tant qu’il put l’hystérie meurtrière, appelant ouvertement à l’assassinat des dirigeants spartakistes : des centaines de cadavres en rangs, Prolétaires.  Karl, Rosa, Radek et compagnie : aucun d’eux n’est couché là, Prolétaires.»

(7) Cette contradiction paraît dans les statuts du Parti de Gauche où d’un côté, « le PG ne veut pas de chapelles, de culte du chef ou de domination des spécialistes de la politique » et de l’autre, il se définit comme étant « un parti organisé pour être efficace qui n'épuise pas son énergie dans des luttes internes ».

(8) Une bien triste histoire où Politis préfère passer sous silence la crise de ce comité puisqu’elle concerne … un journaliste de Politis ! A lire en détail ici.

(9) C’est en ces termes qu’en parlent les militants démissionnaires : « En interne ou dans l’expression extérieure règne le silence des cimetières. Tout point de vue autre que celui des gardiens du temple est proscrit. »

(10) L’interview intégrale accordé au monde est disponible ici dans le blog du candidat.

(11) Tout a été dit sur la position de Mélenchon concernant la Syrie , je ne vais pas le répéter ici. Lisez cette autre lettre ouverte de Julien Salingue , elle résume bien la critique qu’on peut faire à JLM.

(12) Déclaration de JLM au parlement européen, l’expression est utilisée à partir de 37 secondes dans cette vidéo.

(13) Un extrait vidéo très succinct comme un exemple sur l’utilisation de ces expressions dégradantes pour le peuple allemand.

(14) Pour une critique plus complète du Hareng de Bismark, on peut en lire une ici, dans un blog de Médiapart.

(15) Ibid. Extrait de la critique qui cite le livre : « périssent l'Allemagne, son « modèle » et ses grosses bagnoles plutôt qu'un seul instant à table avec une poularde à la peau craquante, un roquefort correctement moisi et un bon verre de rouge à la robe légère », ainsi parle notre Chef qui est donc spécialiste de la poularde. Il écrit aussi :« le vin est souvent le meilleur instrument de mesure du niveau de culture d'un peuple » , et comme les Allemands sont présentés en buveurs de bière tout au long du livre, on comprend à quel point la culture française surpasse l'allemande à l'en croire. »

(16) La commission économique du PCF a largement critiqué le programme FI et je vous invite à lire cette critique ici. Je ne la partage pas en tout point (comme la sortie du nucléaire, le PC est contre) mais elle est intéressante.

(17) La déclaration en question, qui révèle la pensée profonde de JLM, est disponible ici à partir de 1h15 : « Moi, je suis persuadé que j’arriverai à convaincre ».

(18) La vidéo concernant les médias est disponible ici.

(19) La vidéo concernant l’ubérisation et le salaire universel est disponible ici.

(20) « Soutenir Mélenchon ? » par Lordon dans « là bas si j’y suis ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.