bchambre76
Professeur de Lettres classiques (Education natonale)
Abonné·e de Mediapart

13 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 juil. 2020

bchambre76
Professeur de Lettres classiques (Education natonale)
Abonné·e de Mediapart

Éloge du ministre médiocre (on en manque !).

Hommage (qui peut sembler paradoxal, mais qui ne l’est en rien, au génie qu’était Marc Bloch).

bchambre76
Professeur de Lettres classiques (Education natonale)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Donnez-nous un médiocre comme ministre de l’Éducation nationale ! Pas le cancre fini…. Mais quelqu’un qui fut un peu laborieux au collège et/ou au lycée…. Qui n’a pas tout compris tout de suite…. Qui n’a pas été programmé, par sa famille, son milieu social ou son ambition dévorante à être inscrit à Sciences-Po, l’ENA ou l’ENS. Nous ne voulons plus de ministres brillants…. Cela se voit déjà dans diverses commissions auxquelles j’ai pu participer…. L’entre-soi d’une certaine élite qui se pique au jeu et qui finit par écrire des textes subtils, ambitieux, un poil coruscant.

Non ! Il ne s’agit pas de « tirer tout le monde vers le bas »…. Il s’agit d’avoir un Cabinet qui comprenne, dans sa chair, ce qu’est un élève lambda. Dans de véritables situations de classe…. Pas celles folklorisées pour la venue du derviche. Savoir et sentir ce qu’est la « massification » de l’enseignement, son poids, ce bât qu’il faut porter…. Alors que les gens qui nous gouvernent ont connu le lycée des années 1970 ; 40% de bacheliers sur une cohorte…. 90% aujourd’hui.

Mes pires professeurs furent, pour beaucoup d’entre eux, les plus brillants (docteurs….)… parce qu’ils ne comprenaient pas ce que nous n’arrivions pas à comprendre. C’est cette « évidence » didactique qu’il faut remettre en cause ! Par tous les moyens possibles ! En misant tout sur le primaire. Où, déjà… beaucoup de choses ne sont pas limpides et évidentes pour un grand nombre d’élèves, y compris dans les codes sociaux.

On veut du médiocre ! Pas du cravateux qui parle 15 langues et qui a déchiffré l’étrusque et le crétois. Pas du psycho-méta-cognitif non plus, qui va nous assommer de sa marotte râpée.

On veut quelqu’un qui sente et connaisse le terrain ; avec de l’ambition pour tous (quel professeur n’en a pas !!??)…. Avec des moyens pour concrétiser ses ambitions, dès le plus jeune âge. Sinon, on va continuer à mentir à tous ces élèves en les mettant dans l’ascenseur du système à chaque fin d’année.

Je reviens à Marc Bloch dans ma conclusion…. On parlait de lui comme possible Ministre de l’EN… avec toute l’amicale et respectueuse déférence que j’ai pour vous, cher Marc Bloch…. Je crains fort que votre excellence dans tous les domaines et votre exécration du « bachotage » ne fît pas bon ménage avec la réalité du terrain. Mais je me trompe peut-être !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon