Dans la série "Internet tous coupables"...

La fameuse insulte de Nicolas Sarkozy qui a fait beaucoup de bruit est très appropriée ici et je la reprends à mon compte pour brocarder (si si !) Jacques Séguéla : "Casses-toi pauvre con !". Parce que débiter un tel amas de bétises je me dois de le dénoncer. Et j'ajoutes très cher Jacques Séguéla : "Prends définitivement ta retraite et laisses la place aux jeunes et à ceux qui savent de quoi ils parlent !".
Si le "Net" est le but, la PUB est le moyen ... © Jean-Michel Planche
Si le "Net" est le but, la PUB est le moyen ... © Jean-Michel Planche
Si le "Net" est le but, la PUB est le moyen ... © Jean-Michel Planche

La fameuse insulte de Nicolas Sarkozy qui a fait beaucoup de bruit est très appropriée ici et je la reprends à mon compte pour brocarder (si si !) Jacques Séguéla : "Casses-toi pauvre con !". Parce que débiter un tel amas de bétises je me dois de le dénoncer. Et j'ajoutes très cher Jacques Séguéla : "Prends définitivement ta retraite et laisses la place aux jeunes et à ceux qui savent de quoi ils parlent !".

 

Non mais en ce moment c'est le festival de la connerie et des énormités en France ! On marche vraiment sur la tête ! Allez hop du balais les réacs de service : Finkelkraut, Lefebvre, Séguéla et consorts. Je vous en prie sortez de l'obscurantisme ! Enfin apprenez, assimilez Internet avant de porter le moindre jugement de valeur ou point de vue.

 

Et par pitiè les journalistes et médias invitez sur vos plateaux ceux qui peuvent et savent parler et philosopher sur Internet. Si si je vous assure il y a des gens très intéressants et passionnants que vous pourriez interviewer et interroger. Dans un prochain post, je vous communiquerai les noms de ces personnes que j'estime légitime sur les questions liées à Internet et la société du numérique.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.