La dérive sectaire du mouvement anti-Linky

Un article sur Agoravox qui déconstruit le discours anti-Linky. A lire absolument si vous n’êtes pas tombé dans l'hystérie collective que nous impose les anti-Linky : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-derive-sectaire-du-mouvement-206709

J’ai été confronté comme beaucoup au débat pour ou contre le compteur Linky. J’ai cherché à me faire une opinion en croisant les informations et les argumentaires des anti-Linky avec des documents officiels ou des sites dont j’ai une bonne confiance.

Je me suis rapidement rendu compte que les argumentaires évoqués par les anti-Linky ne tiennent pas la route :

 • Les ondes : Certes les ondes sont un danger mais jamais dans l’absolu, c’est une question de dose. Et là toutes les mesures réalisées montrent bien que le Linky est largement en dessous des limites légales. Les anti-Linky parlent beaucoup de l’impact électromagnétique du CPL et oublient de mentionner que tous les compteurs émettent des ondes y compris les anciens. L’impact du CPL reste marginal par rapport au reste [1].

 • La vie privée : oui il faut protéger la vie privée et il faut que la mesure de consommation soit traitée comme une donnée personnelle. Mais c’est déjà la cas avec tous les compteurs actuels. Que les données soient relevées à la main ou automatiquement ni change rien. Enedis qui relève les compteurs de la France entière depuis 50 ans ne vend pas cette information, pourquoi ils se mettraient à la vendre maintenant, d’autant plus que la loi le leur interdit dorénavant [2].

 • Le coût de l’opération et son utilité : oui c’est cher mais remplacer 35 millions de compteurs et mettre en place un système informatique assurant cette collecte, c’est compliqué. Est-ce que c’est utile, je ne sais pas, je ne suis pas un expert mais le système actuel date d’un autre temps et n’est plus en phase avec les modes de production et de consommation d’aujourd’hui. Voulons nous vraiment au 21ème siècle continuer à brûler de l’énergie pour aller lire les compteurs de toute la France. C’est clairement dépassé et je suis fier de voir mon pays capable de se réformer et utiliser les nouvelles technologies pour améliorer la situation.

 • Les anti-capitalistes qui se sont égarés sur ce sujet sans que l’on puisse comprendre clairement un quelconque lien, sauf en ajoutant une grosse dose de théorie du complot.

Chacun des arguments on le voit sont vraiment faciles à déconstruire et il devrait être simple d’avoir une discussion apaisée avec les anti-Linky. Malheureusement il n’en est rien, dès que quelqu’un ne rentre pas dans leur discours il est irrémédiablement qualifié d’employé d’Enedis, de beni oui oui, d’homme de paille du gouvernent et je ne mets pas ici les insultes qui fusent très rapidement.

Ils sont incapables de penser que l’on puisse avoir une autre opinion que la leur, ils harcèlent leur maire qu’ils vont traiter d’incapable et de lâche s’il ne prend pas d’arrêté anti-Linky. Arrêtés qui sont cassés les uns après les autres ce qui implique des coûts financiers mal venus pour les communes déjà exsangues.

Comment nous en sommes arrivé ici, comment des personnes éduquées et intelligentes se retrouvent dans l’incapacité d’écouter un discours basé sur des arguments scientifiques et des experts du domaine.

C’est assez dramatique mais le mouvement anti-Linky est en train de se tourner petit à petit mais inéluctablement vers une dérive sectaire. On l’observe clairement dans les réunions sur le Linky et dans les forums Internet, les anti-Linky sont agressifs et se refusent à écouter d’autres arguments que ceux qui les confortent dans leur opinion. J’ai moi même vu des réactions violentes menaçant de s’en prendre aux installateurs qui oseraient se présenter à leur porte. Malheureusement, à force d'atiser la haine certains passent à l'acte et s'en prennent physiquement aux installateurs [3].

Et cette dérive, entraînée par la peur et la haine est habillement récupérée, lorsqu’elle n’est pas orchestrée par les marchands du temple. Maintenant que le doute est instillé dans la tête des gens, tous les maux trouvent leur cause, ce sont les ondes. Et bien sûr, les marchands sont déjà là pour proposer qui des tapis anti ondes, des peintures, des gris-gris et je ne sais quoi encore.

Et le mal est fait, irrésistiblement, années après années les personnes sombrent dans cet univers fait de doute perpétuel et de théorie du complot. On commence à faire attention aux ondes mais elles sont partout, on cours acheter le tapis mais on est toujours mal, il faut trouver mieux, plus fort et on voit des personnes fuir les ondes, s’enfermer dans des grottes mais cela n’est jamais suffisant car bien sûr, le mal n’est pas à l’extérieur, il est profondément logé dans le cerveau des victimes du discours anti-Linky.

On le sait tous, sortir d’une secte est compliqué, la victime résiste, se complaît dans son univers qui la rassure et lui évite toute remise en cause. Et plus on est atteint par ce discours, plus c’est compliqué d’en sortir.

Pourquoi publier cette tribune, il n’est pas possible de convaincre, ni même d’instiller le moindre doute chez les anti-Linky qui vont déchainer leur fureur et leur haine dans les commentaires. Il s’agit ici simplement d’éviter à ceux pas trop atteints de tomber dans cette dérive sectaire et ne plus laisser le champs libre dans les médias au seul discours anti-Linky.

Références :

[1] https://www.anfr.fr/controle-des-frequences/exposition-du-public-aux-ondes/compteurs-communicants/compteurs-linky/
Extrait : « Les niveaux de champ magnétique maximal mesurés à 20 cm des compteurs varient entre 0,01 μT et 0,05 μT c’est-à-dire entre 100 et 600 fois moins que la valeur limite réglementaire de 6,25 μT dans cette bande de fréquence. Les niveaux de champ électrique maximal mesurés à 20 cm des compteurs varient entre 0,25 et 1 V/m, c’est-à-dire entre 80 et 350 fois moins que la valeur limite réglementaire de 87 V/m dans cette bande de fréquence. »

[2] http://cgedd.documentation.developpement-durable.gouv.fr/documents/cgedd/010655-01_rapport.pdf
Extrait : « Soulignons que tous ces textes excluent de façon claire et explicite l’utilisation des données de comptage à d’autres fins que la gestion du réseau électrique, et précisent, s’il en était besoin, que les données de comptage sont des données à caractère personnel. »

[3] https://www.20minutes.fr/faits_divers/2264143-20180501-var-installateur-compteur-linky-victime-violent-coup-tete
Extrait : « Var : Un installateur de compteur Linky victime d'un violent coup de tête »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.