Beatrice D
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 juil. 2017

Calais: servir et protéger ce n'est pas gazer et assoiffer !

Des bidons d’eau potable destinés à des hommes, des femmes et des enfants ont été volontairement empoisonnés. Aspergés de gaz poivre ou lacrymogène. Par des hommes portant l'uniforme de la police française.

Beatrice D
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce n'est pas un roman ni un film. C’est ce que les associations et quelques citoyens mobilisés pour aider les migrants séjournant sur le territoire de la République française constatent début juillet à Calais, en France. Des citoyens, témoins involontaires de ces violences, dénoncent d'ailleurs depuis plusieurs mois un véritable harcèlement policier à l’encontre de ces hommes, ces femmes et ces enfants. A Calais, à Paris, en France. Dans une indifférence stupéfiante.

Il faut combattre cette indifférence. Difficile pour les simples administrés d'intervenir mais nos élus peuvent agir !

Mesdames, Messieurs les députés, vous pouvez proposer une résolution pour constituer une commission d’enquête parlementaire afin de faire toute la lumière sur les circonstances qui permettent le déploiement de cette violence. Si les policiers ont agi de leur propre initiative, ils  doivent être révoqués  et cette révocation doit être médiatisée. S’ils ont obéi à des ordres, leur hiérarchie doit être pareillement révoquée et ces agents doivent être poursuivis pour obéissance à un ordre manifestement illégal. Nul ne doit se sentir légitimé à profiter de la faiblesse de ces hommes, ces femmes et ces enfants qui vivent dans un tel dénuement, sans papiers, sans foyer, sans perspective, coupés de leurs origines et de leurs proches.

Vous pouvez aussi soutenir l’initiative de ces près de 500 organisations, associations et collectifs de solidarité, qui demandent la tenue d’une Conférence nationale citoyenne sur l’accueil et les droits des personnes migrantes. La France ne peut se priver plus longtemps d’une politique d’accueil conforme à ses valeurs de solidarité et d’humanité.

Votre statut de représentants du peuple vous permet de faire porter les voix de ceux qui, comme moi, ne peuvent se résoudre à rester spectateur impuissant. Tous ces citoyens et ces citoyennes, abasourdis par de tels comportements vous remercient de vous mobiliser sérieusement pour faire cesser au plus vite ces atteintes aux droits fondamentaux. Nous attendons votre intervention !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi
Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot