DESSALER SANS DESSALER : PORTRAIT D'UN INGENIEUR EN OCÉAN BLEU

DESSALER SANS DESSALER : PORTRAIT D'UN INGENIEUR EN OCÉAN BLEU 

 Guillaume DE SOUZA vient d'effectuer une remarquable course en solitaire d'innovateur en Océan Bleu. De cette course en solitaire , il revient avec un nouveau procédé de dessalement de l'eau effaçant les limitations des systèmes actuels pour une meilleure gestion de l’eau, une réduction des volumes de saumures tout en ouvrant de nouveaux horizons économiques à l’échelle planétaire.

 AUTOPORTRAIT DE L'ENTREPRENEUR INVENTEUR INNOVATEUR

 Guillaume DE SOUZA se définit comme "un entrepreneur rare ", jolie formule pour décrire cette tentation partagée de cumuler les difficultés et les risques, ce qui positionne Guillaume DE SOUZA à l'identique d'un compétiteur du VENDÉE GLOBE : 

 "Etre un entrepreneur recouvre bien des activités. Un Entrepreneur investit son temps, sa force de travail et son argent. Il y a pourtant plusieurs niveaux d’entrepreneurs : 

 - Par exemple un Franchisé est un entrepreneur qui s’approprie un réseau et un savoir faire existant. Il gagne ainsi beaucoup de temps. Ce type d’entreprenariat est le plus accessible pour l’entrepreneur qui dispose d’un capital à investir.

 - Puis, il y a les entrepreneurs qui reproduisent des concepts ou des idées qui ont déjà fait leur preuve ailleurs, dans d’autres pays, éventuellement en ajustant le concept à la culture « locale ».

 - Au-delà, il y a les entrepreneurs inventeurs. Qui imaginent de toute pièce une nouvelle activité. Nous connaissons depuis le début de l’informatique logiciel et d’internet, de très belles réussites dans ce domaine. La barrière financière est relativement accessible car ces activités ne demandent pas d’énormes moyens matériels (un pc et les bons logiciels de développement).

  - L’entrepreneur rare est l’entrepreneur qui décide de cumuler toutes les difficultés, en y ajoutant un besoin de moyens matériels spécifiques et coûteux. Il s’agit en particulier d’activités dites industrielles à fort besoin en capital."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.