Attention manipulation : le "pacte 2012" de "l'Institut pour la Justice"

C'est l'histoire d'une manipulation, c'est un article ardu, mais hélas, trois fois hélas, il est plus facile de faire gober un mensonge à une foule en y mettant un grosse ration de sentiments, que d'expliquer ce qui s'est réellement passé.
C'est une méthode bien rodée qui nous a valu un certain nombre de loi scélérate, les schizophrènes en savent quelque chose. Sarkozy et le Front National sont les spécialistes de ce genre de manipulation.
C'est une méthode qui a fait ses preuves, souvenez vous de cette histoire d'une personne dont la maison avait été vandalisée par on ne sait qui et qui avait été médiatisée la veille des élections. On se laisse tous prendre par ce genre de manipulation car elle font appel au sentiment et ne passe plus par la raison, ce sont les vieux réflexes de notre cerveau reptilien qui prennent les commandes et quand l'onde de choc est passée on se rend compte qu'on a agit comme des imbéciles. Nous sommes dans une société hyper- technique avec un comportement qui date de l'âge de pierre, il faut bien le savoir.  Tout ce qui nous entoure évolue très vite, mais nous physiologiquement nous évoluons au rythme du temps géologique, soit tous les million d'années.
Voilà les élections approchent et ce genre manipulation des opinions ne va aller qu'en s'amplifiant, c'est un des problèmes de l'élection, c'est une des raisons pour laquelle l'élection n'a jamais été démocratique, c'est une parodie de la démocratie et il est incroyable qu'il n'y ait pas une majorité de gens pour dire, stop, ça suffit, on en veut plus. Cela vient-il du fait qu'on appelle démocratie les régimes électifs ? Le doux ron-ron de la télévision ? Je ne sais pas mais c'est dramatique.
En tous les cas c'est très grave, car c'est la justice qui est visée par cette manipulation et je ne saurai que vous conseiller d'en prendre connaissance et d'en faire prendre connaissance :

Attention manip : le "pacte 2012" de "l'Institut pour la Justice" par Maitre Eolas

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.