Des garentis pour le 2ème tour des primaires de la gauche 2017 !

Citoyens, j'ai le sentiments que je me dois d'être critique. Je ne peux plus être passif et attendre que d'autres prennent la parole. J'ai donc simplement soumis aux membres de mon bureau deux questions qui me semblent inévitable et saine au vu du déroulement du 1er tour.

Ce matin je me devais au préalable de soumettre ces deux questions pour la forme mais nécessaire au vu l'actualité précédente (que je retranscris sans avoir pris de notes) :
Q1. Quel sont les garanti que mon suffrage sera respecté sans être altéré ?
Q2. Quel est la garanti qu'en participant à un suffrage dont le 1er tour ne répond pas à des standards corrects je n’affaiblisse pas l'institution républicaine du suffrage universel.

Q1. Quel sont les garanti que mon suffrage sera respecté et non altéré ?
R.1 du Bureau : [Explication de la procédure du suffrage au sein du bureau de vote, des différentes jusqu'au dépôt au bureau départemental]
Q. mais le problème venait de Paris la semaine dernière ! 
R. Là à ça à n'y peut plus rien on n'a pas d'influence. Il on dit qu'il renforcé leur équipe et le contrôle. 

Q2. Quel est la garanti qu'en participant à un suffrage dont le 1er tour ne répond pas à des standards corrects je n’affaiblisse pas l'institution républicaine du suffrage universel.
R2. C'est une bonne question, c'est pas nous qui pouvons répondre. Nous sommes de simple militant.
Q. En tant que citoyens nous nous devons d'être critique et attentif, de ne pas être passif ! Il en va de la crédibilité de nos institutions. Par exemple quelqu'un comme Trump est capable de mettre en doute les résultats d'un scrutin.
R. Par expérience je peux vous dire que les primaire sont bien plus transparent que des concret du PS auquel j'ai participé !
Q. Certes il y a un progrès, énorme. [ --> peut on s'en contenter ? Est-ce que parce qu'il y a "un progrès" une organisation peut se contenter de bâcler ce progrès, pourquoi ne pas faire normalement ce qu'il se doit ? ] Est-ce qu'il ne faudrait pas des sanction pour réaffirmer l'attachement et le respect des institutions ? 
R. Bon vous présentez votre CI ! En tant que militant nous on n'a pas de voix pour ce genre de question.

Mon intention était d'être le plus constructif, une démarche citoyenne, j'espère sans agressivité pour les membres du bureau. Mes questions ne leur été pas adressé personnellement. Pour autant de telle interpellations ne sont pas confortable, je m'en excuse. Je ne sais s'il en auront d'autres au cour de la journée !
En tant que citoyens, peut-on rester passivement sans interpellé les institutions. Bien sûr, notre influence sur elles et les représentant qui en exerces la charges est dérisoire. Chacun de nous, en tant que citoyen, malgré "cette impuissance" il ne nous ai pas interdit d'être lucide est raisonner par nous même !
Il me semble nécessaire de nous interpeller sur des questions candides auquel nous ne savons plus répondre, parce que al démocratie n'est jamais une évidence et n'est jamais acquise.

L'article de médiapat me conforte dans ma démarche : Primaire du PS: un vote sous surveillance

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.