benoitclair
Journaliste, correspondant aux Etats-Unis
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 mai 2022

4 jours de chaos... et le vote des Français de l'étranger refonctionne

La cellule « élections législatives » du Ministère français des Affaires Etrangères et de l’Europe, en charge du vote des Français de l'étranger, tente, depuis l'ouverture du vote électronique, vendredi 27 mai à midi (heure de Paris) de fixer de multiples bugs informatiques.La situation est redevenue normale Lundi 31 mai en fin de journee. Récit d'un fiasco.

benoitclair
Journaliste, correspondant aux Etats-Unis
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Après une tentative déja très controversée lors de précédentes élections, les électrices et électeurs français de l'étranger sont à nouveau invités à voter pour les prochaines élections législatives par Internet.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la seconde tentative n'est pas gagnée si l'on en juge par les nombreux bugs signalés par les électeurs depuis l'ouverture du scrutin...et même avant !

Premier bug: la société informatique chargée par le Ministère d'organiser le scrutin avait programmé l'envoi de code aux votants une quinzaine de jours avant l'ouverture du vote. Codes reçus dans la semaine du 16 mai… mais annulés quelques jours plus tard, le Ministère s'excusant benoitement : "une réinitialisation de ces codes a été nécessaire à la suite d'une actualisation des listes d'électeurs..."

Second bug: dès l'ouverture du scrutin électronique qui se déroule, pour le 1er tour jusqu'au 1er juin à 12 heures, de nombreux votants ont signalé la non-réception du code de validation de leur vote qui devait leur être adressé sur leur boite mail Yahoo ou AOL. A l'heure où nous écrivons ces lignes, le problème n'est toujours pas résolu: "il est en cours d'analyse. Les informations sur ce sujet seront actualisées dès que possible" reconnait le ministère qui, dimanche soir, n’avait toujours pas trouvé de remède à ce chaos informatique.

Troisième bug: les électrices et électeurs demandant une assistance en cliquant sur l'onglet AIDE de la page de vote se trouvent redirigés sur une page:...ERROR 404!.

En cherchant dans le codage de ce site web, décidément complexe à utiliser, on peut lire ceci : 

" - MEAE 

On déclare les variables utilisées dans la plupart des jsp du site électeur ici (évite de les redéclarer sur toutes les pages) Ce n'est pas fait dans la vx_header.jsp, car l'option afficher bandeau désactive parfois l'appel à la jsp vx_header. Les variables ne seraient ainsi pas définies... " (fin de citation)

De deux choses l’une : ou les informaticiens codeurs de ce site sont de vrais amateurs, grassement payés sur les deniers publics (on parle d'un budget d'environ 2 millions d'euros de prestations extérieures?...) et n'ont manifestement pas réalisé les tests nécessaires pour éviter ces dysfonctionnements ou le ministère lui-même n'a pas suffisamment contrôlé ce dossier qui risque de pénaliser de nombreux électeurs. Dimanche 29 mai au soir, de nombreux candidats relevaient que  “plusieurs centaines d’électeurs étaient pénalisés par ces bugs à répétition”... 

Au chaos technique va s’ajouter un imbroglio juridique. Il faudra sans doute compter avec de nombreux recours en annulation de ce suffrage devant le Conseil d'Etat que de nombreux candidats, dans les 11 circonscriptions concernées, menacent de saisir, s’estimant lésés si les électeurs (déjà peu nombreux à se déplacer aux bureaux de vote, parfois distant de plusieurs centaines de kilometres...!) sont incapables de voter pour le candidat de leur choix sur Internet.

Dans tous les cas, c'est la démocratie qui en sortira perdante…

Mise à jour : Mardi 31 mai à 17H. (Heure de France) : Après une centaine d’heures de panne informatique qui empêchait les électeurs titulaires d’une boite mail Yahoo ou AOL de voter, le MEAE et son prestataire, la société bretonne Voxali, qui se présente sur Internet comme : « reconnue comme une des solutions les plus fiables du marché tant sur les plans fonctionnels, juridiques, organisationnels et techniques » (sic…) ont enfin trouvé les solutions de ces problèmes.

Il n’empêche que ce nouveau couac ne va pas renforcer la confiance des électrices et des électeurs français de l’étranger envers le vote électronique, pourtant indispensable, au vu des distances importantes à parcourir pour trouver un bureau de vote.

Lorsque l’on sait que les Estoniens votent, sans aucune difficulté, grâce à la simple puce de leur téléphone portable depuis 2005, on ne peut que continuer de s’interroger sur les carences françaises actuelles en la matière...

Benoit Clair

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat