Un Indien dans la ville

L’histoire commence par le projet un peu fou de deux jeunes réalisateurs, fous de cinéma mais aussi passionnés et passionnants, pétris de talent et d’humanisme qui souhaitent réaliser un webdocumentaire sur la musique aux Etats Unis, ses origines, ses évolutions, son tissage et métissage dans les contextes économiques, sociologiques, historiques du pays.

L’histoire commence par le projet un peu fou de deux jeunes réalisateurs, fous de cinéma mais aussi passionnés et passionnants, pétris de talent et d’humanisme qui souhaitent réaliser un webdocumentaire sur la musique aux Etats Unis, ses origines, ses évolutions, son tissage et métissage dans les contextes économiques, sociologiques, historiques du pays. Pour cela ils veulent faire un « road –movie » d’est en ouest de New York à San Francisco en s’arrêtant dans 9 villes et en filmant 3 groupes de musiciens dans chacune de ces villes. Ils ont commencé par filmer 3 groupes l’an dernier et sont rentrés en France monter leur dossier, chercher des financements et préparer le vrai tournage prévu au printemps prochain…

Ils ont déjà obtenu des financements du CNC, du Pôle Images Haute Normandie reconnaissant la valeur de leur travail et ont beaucoup d'autres contacts en cours de développement

http://www.kisskissbankbank.com/music-on-the-road--2

 

Et l’histoire continue en ce moment avec JJ Otero, un Indien Navajo filmé en janvier dernier par nos deux réalisateurs, qui décide de venir en France pour la première du reportage le concernant…Il organise une collecte pour s’offrir son billet d’avion et peut donc venir10 jours en France (du 29 novembre au 9 décembre). Il vient avec tout son humanisme, toute son expérience d’Indien vivant dans une réserve, et bien sûr avec toute sa musique (même s’il vient sans son groupe habituel « Saving Damsels ») remplie de l’histoire de son peuple, ses épreuves et espoirs.

Il participera à la première de son film le mercredi 3 décembre sur la Péniche Cinéma ; il donnera aussi d’autres concerts le vendredi 5 à Paris et le dimanche 7 à Rouen. Mais il a tenu aussi à prévoir un concert dans un Centre parisien accueillant des « Sans-abris » et au Samu Social.

Venez le rencontrer, échanger avec lui et découvrir et soutenir ce projet…

https://www.facebook.com/musicontheroadproject/photos/gm.1506787062929602/756875697728390/?type=1

C’est JJ Otero, un Indien Navajo

Qui sort de sa réserve, à tous les sens du mot

Et s’en vient en province mais surtout à Paris

Représenter son groupe, dont il est Chef et Prince

Pour les « Saving Damsels » sa guitare, il la pince

En ressuscitant l’âme de son peuple, de sa vie !

 

En plus de ses concerts, il vient à la première

De la partie du film dont il est le héros :

« Music on the road », ce webdocumentaire

Ceux qui suivent ce projet déjà crient « Bravo !»

Il a encore besoin de vos encouragements

Et cela passe parfois par un peu de financements

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.