Le front républicain... Et après?

Le Front Républicain...bien mieux que..."rien" et j'en serais déjà bien heureuse. Pour autant, nous ne sommes pas loin du "rien"....Même si quelques régions sont sauvées du Front National, qu'en est-il est de l'ensemble de ces gens qui votent Front National? Ils demeurent et demeureront après ces élections régionales. Alors, que fait-on maintenant?

Le Front Républicain...bien mieux que..."rien" et j'en serais déjà bien heureuse. Pour autant, nous ne sommes pas loin du "rien"....Même si quelques régions sont sauvées du Front National, qu'en est-il est de l'ensemble de ces gens qui votent Front National? Ils demeurent et demeureront après ces élections régionales. Alors, que fait-on maintenant? l'extrême-droite est devenue une alternative envisageable pour beaucoup. Elle s'est banalisée. Nous avons petit à petit baissé les bras, abandonné, en tolérant quelques fiefs frontistes par-ci par-là en France. Dans ces villes, le FN fait bonne figure. La vie poursuit son cours...à quelques détails près. Pourtant, c'est sur la base de ces petits détails, comme le changement de noms de rues (certains ne veulent plus de référence aux accords d'évian, par exemple) que l'on peut se questionner sur l'avenir du peuple français.... Le Front national n'a jamais été et ne sera jamais un parti de paix...

L'histoire devrait pourtant nous enseigner, nous apprendre. Mais veut-on savoir? veut-on envisager le pire? Non, non, non ce n'est pas bien grave. C'est drôle. D'autres peuples ont réagi comme nous le faisons actuellement, et ce à leurs dépens. Ce sont ces mêmes peuples qui  doivent se sentir bien seuls,à présent, au sein d'une Europe qui se radicalise. Doit-on connaître le pire pour apprendre? Peut-être....

Si j'en crois l'une des candidates frontistes, les musulmans en France ne devront pas se soumettre aux lois de la République, mais aux lois héritées de la tradition romaine, chrétienne...Qu'est ce que cela signifie dans ce pays? Si le front national arrive au pouvoir, qu'est ce que cela préfigure?... pour ma part, je ne vois que du chaos, de la soumission par la force ou...par des expulsions en masse de millions de musulmans!?

Les Français pensent ils vraiment que le front national va leur redonner des emplois? Et si oui, à quel prix? Seront-ils plus heureux? J'en doute. Car finalement, la frustration, le mal-être ne viennent pas que de considérations économiques....sinon, les classes moyennes, les ménages les plus aisés, ne seraient pas si souvent frustrés. Il faut que les mentalités changent.

Je ne sais pas ce que nous réserve l'avenir...Ma seule crainte est que la majorité des français n'attende plus que le FN pour que "tout pète"...

Malgré cela, j'observe qu'un "contre-pouvoir" se met en place "par le bas", que des citoyens se mobilisent pour redonner un sens, un projet, une direction à la France, aux Français, pour insuffler quelque chose de nouveau dans ce pays.

Un "quelque chose" qui nous permettra de vivre ensemble et de vivre bien. Pas forcément avec de grandes richesses, mais avec un esprit qui fera notre force. Un esprit d'amour, de fraternité, de solidarité et de courage. Du courage, il en faut pour combattre toutes les formes de bêtises, de haine, d'ignorance, pour revivifier les esprits abattus.

Une France où la couleur de peau et la religion n'importeront plus. (Nadine Morano avait raison lorsqu'elle disait qu'être française, c'est encore malheureusement, être blanc en France... mais cela peut changer). Une France où les Français ne délaisseront plus les symboles de la République à des partis haineux. Une France où l'on aura le courage de s'attaquer aux problèmes sociaux et économiques, le courage d'éviter les poudrières. Une France où on aura le courage de définir un vrai projet de société acceptable pour le plus grand nombre. Une France où il sera reconnu que tous, quels que soient la couleur et la religion, sont des citoyens français et participent au bien commun.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.