Intervention en milieu scolaire sur le changement climatique

Ni la COP 21 de décembre 2015 à Paris, ni la COP 22 de novembre 2016 à Marrakech, n’ont prévu un objectif de formation ou d’information des jeunes publics en âge scolaire et plus généralement des populations sur les questions pourtant incontournables de l'avenir de nos conditions de vie… n’y voyons pas un oubli !

Vous avez connaissance du réchauffement climatique, bien sûr !

Sans doute OUI, mais peut-être pas jusqu’à pouvoir dire ses impacts dans votre région, comment il va modeler la réalité de nos années à venir de façon plus ou moins chaotique et cela dès à présent…

Ni la COP 21 de décembre 2015 à Paris, ni la COP 22 de novembre 2016 à Marrakech, n’ont prévu un objectif de formation ou d’information des jeunes publics en âge scolaire et plus généralement des populations sur ces questions pourtant incontournables… n’y voyons pas un oubli : prendre la mesure des changements en cours, c’est obligatoirement remettre en cause immédiatement un mode de vie qui menace notre vie elle-même ! Serait-ce que les décideurs ne veulent remettre en cause les modes de vie qu’à la marge et surtout pas en profondeur… !!?  Avec des incohérences qui deviennent de plus en plus choquantes dans la gestion de notre société au quotidien…


A notre niveau local et concret en Région Centre Val de Loire, nous avons créé l’association SykAdap, « Actions en Région autour du climat qui change »*
- pour ancrer une approche réaliste, à la fois rationnelle et tournée vers l’apprentissage par l’expérimentation de techniques nouvelles
- pour connaître le cadre dans lequel nous allons vivre, avec les incertitudes liées aux décisions qui sont prises actuellement de façon plus ou moins adaptées
- pour mettre en œuvre les organisations et les pratiques qui nous aideront à nous adapter à cette nouvelle réalité (comme la « permaculture »).

Nous vous proposons des interventions en classe pour les niveaux cycle 3 (en école élémentaire), cycle 3 et 4 en collège, et dans les classes de lycée, …

Lors de ces interventions, nous déconstruisons les représentations associées à la notion de réchauffement climatique pour préciser dans un deuxième temps les grandeurs auxquelles on s’intéresse (température, niveau des mers, espèces vivantes menacées,…), en constatant l’état de notre monde et les évolutions vers lesquelles nous nous dirigeons avec les divers scénarios possibles (qui dépendent des choix de nos modes de vie actuels et futurs).

Nous abordons aussi la question des ressources non renouvelables de notre planète, bien que celle-ci soit distincte de celle du réchauffement climatique, car les effets de nos modes de vie se font aussi sur ce plan, avec des aggravations qui peuvent se cumuler sur les conditions de nos vies à venir.

Tout en décrivant une réalité regardée comme inquiétante, nous mettons en œuvre une « réflexion-action » pour commencer dès maintenant à infléchir nos modes de vie en relation avec cette réalité qui vient :
- pour prendre notre part aux changements qui sont nécessaires,
- pour se préparer et s’adapter à des nouvelles conditions de vie,
- pour faire les choix d’une vie qui peut être meilleure par bien des côtés (qui pourront nous faire aimer cette vie nouvelle !)

 Concrètement nous proposons :
- deux demi-journées (matinées de préférence) de sensibilisation grâce à des approches participatives, ludiques, pratiques, avec des supports adaptés, différenciés suivant les classes concernées.
- nous intervenons à trois adultes ce qui permet de varier les modes d’animation.

Nous avons pour objectif de poursuivre le suivi sur la durée en accompagnant la mise en place d’actions locales suite à notre intervention.

Nous serons attentifs à la réalité locale vécue dans les lieux où nous interviendrons, en rencontrant les élus, les habitants, en prenant leur avis sur les questions que nous abordons. Nous proposerons de programmer une réunion commune avec les élèves et leurs enseignants, les habitants, les élus, pour réaliser une synthèse des approches de chacun et favoriser une écoute et des actions communes.

Si vous souhaitez connaître nos disponibilités et si vous envisagez de nous demander d’intervenir n’hésitez pas à prendre contact sur ce mail : sykadap@gmail.com

Merci pour l’accueil que vous faîtes à notre proposition !

 

Les membres du bureau de l’association Bernard, Laetitia, Laurent

*objet de l’association : promotion à vocation régionale de changements personnels et communautaires reliés au changement climatique, par la diffusion de techniques et de connaissances, par l'expérimentation locale, et par l'éducation populaire auprès de tous publics.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.