Aller à Auschwitz pour faire un selfie avec son chéri

 Je ne suis pas allé à Auschwitz mais j'ai constaté la même dérive à la maison d'Anne Frank que j'ai visitée deux fois.

La première, il y a environ 45 ans. Nous n'étions pas très nombreux mais tous recueillis et silencieux. Je me souviens que, complètement autosuggestionné, je m'étais imaginé tomber sur la famille lorsque j'avais pris le petit escalier qui menait à la cachette.

 

La seconde fois, il y a environ 25 ans. Les autorités avaient commis l'erreur de transformer la maison en musée, avec une quantité importante de photos d'Amsterdam pendant l'occupation et de photos de camps de concentration. Cela n'apportait strictement rien mais cela donnait l'occasion à des gosses texans mal dégrossis de nous casser les oreilles avec des "wao !", "look at that !". Ces jeunes cons, et leurs parents, ne comprenaient pas qu'on puisse leur demander de la fermer.

 

Je viens de taper "Maison d'Anne Frank" sur Google. En tête de gondole :

"Ticket coupe file Maison de Anne Frank - Virée-Malin".

 

Ignoble !

 

Anne Frank aurait 91 ans.

 

Aller à Auschwitz pour faire un selfie avec son chéri

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.