Germaine Moscatelli

Une grande dame nous a quittés à l’âge de 87 ans.

 

Elle était, depuis un demi-siècle, la plus vieille et la plus proche amie de ma belle-famille.

 

Elle restera dans la mémoire des Marseillais pour avoir fondé en 1964 avec son mari Pierre, grand résistant et militant communiste et cégétiste, La Communauté, première association d’aide à domicile des Bouches-du-Rhône. Forte aujourd’hui de près de 800 employés, cette association accompagne au quotidien les personnes dépendantes ou en situation de handicap, ainsi que les familles actives. Elle propose également une aide à l’amélioration de l’habitat des retraités. Elle accompagne des malades pour des rendez-vous médicaux. Elle apporte des aides au maintien de l’autonomie, elle entretient les domiciles, confectionne des repas et facilite les relations de proximité (visites chez le médecin, démarches administratives, moments conviviaux etc.).

 

Naturellement, La Communauté est une association à but non lucratif.

 

Après la mort de Pierre, Germaine porta l’association à bout de bras et contribua très fortement à son développement.

 

Pour nos filles et notre nièce, Germaine, c’était “ Mamaine ”, une personne généreuse et très attentionnée.

 

Á mon épouse Nathalie et à ma belle-sœur Patricia, elle a légué sa bibliothèque.

 

Photos prises lors de ses 80 ans.

 

 

Une intervention de Germaine lors des 50 ans de La Communauté.

 

  

 

Germaine Moscatelli

 

Germaine Moscatelli

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.