Bernard Gensane
Retraité de l'Éducation nationale
Abonné·e de Mediapart

943 Billets

1 Éditions

Billet de blog 18 janv. 2022

Pourquoi Djokovic a été sanctionné par l'Australie

Bernard Gensane
Retraité de l'Éducation nationale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Champion exceptionnel, Novak Djokovic est, dans sa tête, quelqu'un d'un peu à part. Comme quand, par exemple, il affirme qu'on peut « transformer l'eau la plus polluée en eau la plus purificatrice par la prière ou une pensée positive ». Il affirme : « J'ai vu et je connais des gens capables, par des transformations énergétiques, par le pouvoir de la prière, de transformer la nourriture la plus toxique ou l'eau la plus polluée en eau la plus pure. Parce que l'eau réagit à nos émotions. » Il prétend que « des scientifiques ont démontré que les molécules présentes dans l'eau réagissent à nos émotions, à ce qui est dit ».

Il est sous l'influence, depuis des années, d'un ancien joueur de tennis espagnol, Jose Imaz Ruiz, dit « Pepe Imaz ». Ensemble, très « peace and love », ils sont en quête de pyramides au pouvoirs régénérants et de diverses formes d’ésotérisme. Il voit dans une mystérieuse “ pyramide" ”de Bosnie le « paradis sur terre ». En se rendant deux fois en 2020 sur un site qui domine le village de Visoko, près de Sarajevo, Djokovic a excité la curiosité du public pour le lieu, une simple colline et une ancienne mine d'or pour les archéologues, une pyramide aux tunnels "énergétiques" pour lui.

Djoko est par ailleurs adepte d’une nourriture sans gluten à base de plantes.

Lui et sa famille ont beaucoup souffert de la destruction de la Yougoslavie. Enfant, il a fait la queue pour obtenir du pain et du lait.

Résidant aujourd’hui à Monaco, détenant le record des gains sur le circuit ATP avec 137 millions d’euros, il est resté néanmoins proche de ses racines serbes. En Serbie, il est une idole, d’autant qu’il se consacre à de réelles activités humanitaires et qu’il fait des dons d’argent important comme quand l’ex-Yougoslavie a été ravagée par des inondations en 2014. Au début de la pandémie du Covid, il a envoyé des respirateurs en réanimation au Monténégro.

Homme de convictions, il a mis en pratique son hostilité à la vaccination. En juin 2020, après avoir été contrôlé deux fois positif au Covid, il organisa une tournée dans les Balkans qui déboucha sur un gros foyer d’infection (“ cluster ”) après qu’il eut participé, sans masque, à divers événements à Belgrade. 

Tout récemment, il s’est opposé, comme la majorité de la population serbe, à l’ouverture d’une mine de lithium en Serbie, un projet soutenu par le gouvernement. Or ce projet est piloté par le groupe minier anglo-australien Rio Tinto dont le chiffre d’affaires annuel est de 40 millions de dollars. Rio Tinto étant enregistré en Australie, on comprend l’hostilité du gouvernement de Camberra à l’égard de Djoko. Hostilité d’autant plus tatillonne qu’une vingtaine d’autres joueurs de tennis sont entrés en Australie avec l’exemption et le visa que réclamait le champion. John Kunkel, le chef de cabinet du Premier ministre australien et son plus proche collaborateur, était le conseiller en chef de Rio Tinto pour les relations avec le gouvernement après avoir été directeur-adjoint du Minerals Council of Australia, une association industrielle représentant les entreprises qui génèrent la majeure partie de la production minière australienne.

Bref, l’interdiction faite à Djokovic de participer au tournoi de Melbourne cache des enjeux qui lui sont supérieurs.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Le maire écologiste de Grenoble fait voter l’autorisation du burkini sous les invectives
Lundi soir, malgré les pressions et après un conseil municipal interminable, Éric Piolle a fait adopter, sur le fil, un changement du règlement intérieur des piscines municipales. Les militantes qui se sont battues pour pouvoir porter le burkini reviennent, pour Mediapart, sur la genèse de leur combat. 
par Pauline Graulle et David Perrotin
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver des enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd