Ils enfoncent l'école de la République et ça vous étonne ?

Le banquier éborgneur a fait ses études secondaires dans un prestigieux établissement catholique d’Amiens. Contrairement à sa chère grand-mère, pur produit de l’école de la République.

 

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a fait sa scolarité dans le très distingué collège privé catholique Stanislas, situé dans le 6e arrondissement de Paris. En 1987, il est étudiant à l’Institut d’Études Politiques de Paris. Il rédige avec deux amis, anciens de Stanislas, François Baroin et Richard Senghor une une Déclaration du troisième millénaire, qui se veut une version actualisée de la Déclaration des droits de l’homme et du Citoyen de 1789. Il étudie ensuite à Harvard grâce à la bourse d'excellence Lavoisier du ministère des Affaires étrangères. Il obtient ensuite un DEA de droit public, une maîtrise de philosophie et un second DEA en sciences politiques (IEP de Paris, 1989. Il est fait docteur en droit de l’université Assas en 1993 et réussit l’agrégation de droit public en 1996.

 

Bruno Le Maire est le fils de Maurice Le Maire, cadre du groupe Total, et de Viviane Fradin de Belâbre, directrice des établissements scolaires privés catholiques Notre-Dame de France dans le 13e arrondissement de Parispuis du « petit collège » (primaire) du lycée Saint-Louis-de-Gonzaguedans le 16e arrondissement, dans lequel Bruno le futur ministre étudie jusqu'en terminale.

 

Sibeth Ndiaye passe son adolescence au Sénégal, jusqu'à l'obtention de son brevet à l’institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar.

 

Amélie de Montchalin, secrétaire d’État affaires européennes, fut étudiante en classe préparatoire au lycée Sainte-Geneviève.

 

Muriel Pénicaud, ministre du travail, a fait une partie desa scolarité au collège et au lycée Saint-Jean-Hulst, établissement privé catholique de Versailles.

 

 

Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du minsitre de l’Éducation nationale a étudié à l’École alsacienne (comme Agnès Buzuyn), établissement privé laïque. 

 

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, enseigna l’histoire et la géographie au lycée Sainte-Marie de Blois.

 

Et on n'oubliera pas la camarade de classe du banquier éborgneur, Tiphaine Auzière, la fille de Bribri d'amour qui présidera en septembre 2020 le conseil d'administration d'un lycée privé créé par ses soins dans un quartier chic de Paris.

 

Ils enfoncent l’école de la République et ça vous étonne ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.