Bernard Gensane
Retraité de l'Éducation nationale
Abonné·e de Mediapart

961 Billets

1 Éditions

Billet de blog 24 juil. 2022

Bernard Gensane
Retraité de l'Éducation nationale
Abonné·e de Mediapart

Quand tu te rends compte que tu n'es plus (un) jeune

Bernard Gensane
Retraité de l'Éducation nationale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis Proust et quelques autres, on sait que le temps n’existe pas. La conscience que nous avons du temps, à la rigueur, et encore…

Il y a quelques jours, Nathalie, uniquement pour moi car le Tour de France n’est pas sa tasse de thé, s’installe à mes côtés sur le canapé pour me tenir compagnie lors de la retransmission d’une étape de montagne. Plus exactement lors de la montée d’un col, quand il est possible, le peloton ayant explosé, de détailler les coureurs presque individuellement. Au bout de quelques minutes, elle me dit : « c’est fou, je pourrais être leur mère à tous ». Je lui précise qu’en forçant un peu elle aurait même pu être la mère de nombre de journalistes, ceux qui frisent la quarantaine.

Il est des moments dans la vie où beaucoup de choses basculent, où existe définitivement l’avant d’un après. Lors de la communion solennelle, pour ceux qui ont fait le cathé, quand on a obtenu le bac, quand naît notre premier enfant. Ou quand on se dit que Romain Bardet pourrait être notre fils. C’est en 1953 que j’ai assisté pour la première fois au passage du Tour de France. Avant la première victoire de Louison Bobet, qui avait le même âge que mon père. Aujourd’hui, je pourrais être le grand-père de Tadej Pogacar. Longtemps après avoir vécu en direct l’extraordinaire duel Anquetil-Poulidor en 1964 dans le Puy de Dôme et après avoir été, pendant vingt ans, le collègue du filleul de Jean Bobet, le jeune frère de Louison, âgé de 92 ans tout de même.

Bizarrement, peut-être, c’est grâce à Laurent Fabius que j’ai pris conscience du temps qui passe. En 1984, François Mitterrand nomme « le plus jeune Premier ministre » que la France ait connu. Il a 38 ans. J’en ai 36. Il a comme moi deux jeunes enfants. Je me dis qu’en gros j’ai le même âge que « le Premier Ministre de la France », pour reprendre une expression dont il usera maladroitement avec Jacques Chirac lors d’un mémorable échange télévisé perdu par lui en 1985.

Á 36 ans, j’avais déjà eu une vie personnelle et professionnelle bien remplie. Mais, inconsciemment, j’étais resté dans l’enfance. Mettons l’adolescence. Soudain, parce que j’avais l’âge d’être Premier ministre, j’étais passé définitivement du côté des adultes. 18 ans plus tard, je serais grand-père.

Mais la conscience claire résiste. J’assistai récemment au mariage d’un petit-cousin trentenaire. Á plusieurs reprises, pendant cette belle journée, j’ai dû me pincer pour me forcer à me souvenir que le marié était le fils de ma cousine, et non mon cousin. Je ne sais trop s’il faut voir dans cette résistance un refus du temps qui passe, donc de la mort. Ou si, au contraire, elle exprime un flamboiement, un pétillement de la vie, une prétention à l’éternité qui – on le sait depuis Woody Allen – est bien loin, surtout vers la fin.

Bref, tant que je pourrai regarder le Tour de France à la télé ou en vrai, je serai en vie. Et tant que je pourrai convoquer des souvenirs de 70 ans et plus, je ne serai pas complètement gâteux...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Nucléaire : le gouvernement dégaine sa loi de relance de l’atome
Le gouvernement sort un projet de loi pour accélérer la construction de nouveaux réacteurs nucléaires alors que plusieurs débats publics sont prévus dans les prochains mois pour discuter de la pertinence de la relance de l’atome en France. 
par Jade Lindgaard
Journal
Logement social : Macron au pied du mur
Après cinq ans de purge, les bailleurs sociaux espèrent un changement de cap pour ce nouveau quinquennat, alors que deux millions de personnes sont en attente d’un logement social. Les éléments budgétaires présentés lundi n’ont guère rassuré.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda