Fillon est mort

Si pour le candidat Fillon c'était déjà compliqué, conçoit'on "un président mis en examen", selon ses propres affirmations, que dire si la femme du président est, en plus, mise en examen pour "complicité et recel de détournement de fonds publics", "complicité et recel d'abus de biens sociaux" et "recel d'escroquerie aggravée". 

Même si Fillon remporte l'élection, Madame Fillon ne bénéfiera pas de l'immunité, ni d'ailleurs ses enfants si ceux ci subissent le même sort.  La simple décence l'obligerait d'ailleurs à refuser la fonction présidentielle.

Ainsi la position de Fillon devient totalement intenable. Il ne pourrait même plus accepter, lui-même, d'être Président. La question ne se posera pas, puisque la désertion de ses électeurs ne lui permettra même pas d'être au second tour.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.