Retraite par points. Qui n'en veut .

Retraite par points. Appauvrissez vous !

Rappelez vous, en 2005, le gouvernement souhaitait nous vendre un super traité, qui allait mettre en place la constitution de l’Union Européenne, pour un avenir radieux et ensoleillé. C’est alors que diverses associations et organisations (avec l’aide de spécialistes, économistes, juristes, etc …) disséquèrent le texte pondu par Giscard-D’Estaing et mirent en avant tous les dangers que serait cette U.E.

Le 20 mais 2005, le peuple français mettait fin à la partie en votant majoritairement

NON

C’est par l’adoption du traité de Lisbonne en 2008 que Sarkozy et le parlement passeront en force. Le vote à Versailles sera le point d’orgue de cette forfaiture démocratique.

Les anglais, qui ne sont pas plus idiots que les autres peuples, et respectueux de leur vote, vont quitter cette Union Européenne qui n’a rien de sociale et qui par réaction, fait progresser l’extrême droite dans la plupart des pays.

Quinze ans plus tard, la macronie nous vend un projet miracle pour notre retraite, favorable aux pauvres et aux femmes nous dit-on. Plus juste ?

Un système universel, quelques soient les professions. Elle est pas belle la vie !

Pour arriver à son terme, le gouvernement pointe du doigt les régimes spéciaux et crée des régimes dérogatoires pour les policiers, les militaires, les routiers et la liste s'allonge tous les jours. Bonjour l'universalité !

En mai 2017, une minorité de citoyens français votaient MACRON (24%) mais surtout, la majorité d'entre eux votait contre LE PEN. Pour notre part nous avions refusé de choisir entre la peste et le choléra.

Aujourd'hui, Macron est il légitime pour imposer aux françaises et aux français une réforme qui mettra un terme au modèle de protection social existant depuis 1945 ?

Comme en 2005, afin d’éviter que les citoyens y regardent de plus près, on tarde à dévoiler le texte de ce produit miracle et puis voilà, patatras ! Quelques bourricots (que nous remercions au passage) décortiquèrent la sainte évangile macronienne pour constater que les additions de Macron ressemblent plutôt à des soustractions pour les bénéficiaires. Dans tous les cas de figure si les Libres Penseurs que nous sommes ne croient pas en la virginité de Marie en cette période de vénération du petit Jésus, nous n’avons pas de doute sur le fait qu’il y aura bien un cocu. Au pays de la macronie, ce ne sera pas le brave charpentier mais bien le peuple.

Ce texte est surtout une « contre-réforme » ayant pour seul objectif idéologique d’en finir avec le programme « les jours heureux » du Conseil National de la Résistance. Une continuité dans la mise en œuvre de sa destruction durant ces dernières décennies, afin de satisfaire le patronat et cette Union Européenne capitaliste et anti-sociale, que le peuple français avait rejetée en 2005. Satisfaire également les amis de Macron, les fonds de pensions, les banques, les assurances (1).

Sur le fond, il n'y a pas de problème de financement des retraites (2).

Nous ne sommes pas de ceux qui dirons que Jésus a marché sur l’eau (3) et notre esprit critique nous amène à chercher des informations qui permettent la réflexion. Nous proposons donc quelques liens de sites et documents afin de bien comprendre les enjeux et les choix politiques qui impacteront les générations qui nous succèdent, car demain il sera trop tard !

Une certitude. Le système de retraite par points aura pour conséquence de largement amputer les retraites de demain. Les exemples grecques, suédois et même allemand laissent imaginer l'avenir (4).

Pour en terminer, comme chaque année, les vœux présidentiels ne sont que baratin et paroles de politicard. Le peuple n’est pas dupe. Monsieur Macron, vous n’êtes pas légitime dans ce pays pour détruire notre système social alors, ayez le courage de poser la question aux français par référendum.

Pour ou contre le financement de la retraite par points et sa capitalisation ?

 

Bertrand BARERE

 

(1) https://www.franceculture.fr/emissions/la-bulle-economique/retraite-a-point-une-opportunite-pour-blackrock-amundi-axa-im-bnp-paribas-asset-management-etc?fbclid=IwAR2LVz0-PHAD6Bvj4ISBccRLCjztXwFPIQfop0Rw1oF-6CERU3FOGLHBk4E

(2) https://www.capital.fr/votre-retraite/il-ny-a-pas-de-probleme-structurel-de-financement-des-retraites-en-2025-selon-leconomiste-henri-sterdyniak-1355703

(3) il est certain qu’a cette époque, les « pétards » étaient certainement certifiés BIO pour les adeptes de la fumette.

(4) https://www.anti-k.org/2019/12/19/allemagne-des-millions-de-seniors-propulses-dans-la-pauvrete/?fbclid=IwAR2J1TDpHsh_tvBxd_M-tM1jByD5Li74YbaMacd2H-tYkqbsA7IAq3Leaeo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.