C'était le bon temps, nous étions jeunes, plein d'idéaux et le serment du jeu de Paume du 20 juin 1789 cristallisait nos espoirs, nos rêves. 

De nouveau un moment important pour notre histoire, cette élection présidentielle est particulièrement animée mais nos concitoyens ne pourront pas dire qu'il y avait un manque de choix pour représenter son camp. Onze candidats ! Le jeu de la démocratie est ouvert. qui sera sélectionné pour la qualification au second tour ?

Le dilemme est bien là. Lors de moments qui font l'histoire, les personnalités individuelles sont quelquefois en contradiction avec l'intérêt général. Certains se verront au pouvoir pour appliquer un programme, sans le renier et d'autres chercheront à en tirer des profits personnels. Difficile de faire confiance après tant et tant de trahisons sur le parcours d'une vie.

Le Libre Penseur que je suis reste accroché à ces principes:

Anticlérical, je suis.

Antimilitariste, je reste.

Anticapitaliste, je lutte.

Humanisme et pacifisme, je défends.

A partir de ces bases, voyons voyons qui rentre dans les cases ?

1 - Marine Le Pen

Elle part déjà avec plusieurs handicaps.

- Proche de l'Opus Deï et de l'église catholique, sa notion de la laïcité est totalement érronée. Pour une avocate, il semble qu'elle ait des problèmes de compréhension lorsqu'il s'agit de la loi de 1905.

- Coté militaire, le retour des croisades contre le monde arabe, avec toute son équipe de gros bras venant du GUD (tel M. Chatillon) ne serait pas pour lui déplaire.

- Pour les finances, fille de millionnaire et magouilleuse avec l'argent du contribuable européen ne lui donne pas une bonne note. On peut donc s'imaginer que la difficulté du smicard pour remplir le frigo en fin de mois ne soit pas sa priorité.

- Quant à l'humanisme, manipuler nos concitoyens et les classer par identité communautaire, jouer avec les bas instincts racistes lui donne une note finale de 0/20 

2 - François Fillon

- Lors de son meeting au Trocadéro, les 40 000 militants mobilisés par les anciens de la Manif pour tous contre le mariage homosexuel étaient présents. Des cathos réac qui voudraient être nos directeurs de conscience. Ils représentent un faible pourcentage en France, moins de un pour cent mais ils pourrissent la vie à tout le monde surtout lorsque l'on est une femme. Contre l'IVG et la recherche sur l'embryon humain, les adeptes du défunt Professeur Lejeune sont toujours bien vivants.

- Pour la gestion des finances, comment peut on faire confiance à un type qui n'arrive même pas à économiser avec un revenu mensuel de 25 000,00 € alors qu'on lui offre ses costumes. Ne perdons pas de temps. Passons au suivant.

3 - Emmanuel Macron

- Coté clérical, et afin d'engranger beaucoup de voix, il est d'accord avec toutes les religions. Il s'aligne sur son ex-copain Manuel VALLS qui serait plutôt du genre à développer les concordats dans chaque région. L'opposé du principe de la loi de séparation des églises et de l'Etat.

- Pour les finances, on peu lui faire confiance. Maximum de dividendes pour ses amis en détruisant le code du travail et en revenant sur tous les acquis sociaux. Favorable à l'ubérisation du travail, le retour vers l'esclavage n'est pas loin. Le patron du MEDEF est ravi.

- Fin des cotisations sociales donc fin de la sécu. Donnons notre modèle sociale aux assurances privées. Nous pouvons constater le résultat en regardant vers les Etats-Unis.

- Pour relancer la croissance, améliorons le score de François Hollande par la fabrication et l'exportation d'armes. Plus de 20 milliards en 2016 et l'on s'étonne que des fadas viennent nous attaquer sur le territoire français alors que nos bombes et nos missiles tuent des civils en Afrique et au Moyen-Orient. La guerre attire la haine.

Cet homme est indiscutablement de droite. Alain Minc, Jacques Attali, Pierre Berger, Manuel VALLS, etc, etc.... Tous ceux qui ont amené la France dans la situation actuelle de chômage de masse et de mise en concurrence des salariés. Lorsque l'on retrouve Robert HUE dans cette guinguette, on peut se demander si l'ancien secrétaire du PCF à encore toute sa tête.

4 - Benoit HAMON

Ce garçon, semble t'il fort sympathique, récolte les conséquences des trahisons de son parti envers les électeurs du PS. Ayant des valeurs de gauche, je ne considère plus le PS comme un parti de gauche. Je lui souhaite donc bon courage lors du prochain congrès. Afin de se partager la soupe, les ténors du PS partent chez Macron, candidat de la bourgeoisie de gauche et de droite confondue. On peut se demander pourquoi Gérard Filoche est resté au PS. Tous les élus PS citent Jaurès dans leurs discours, à se demander s'ils ont compris sa pensée.

5 - Nicolas DUPONT AIGNAN

Entre François Fillon et Marine Le PEN, Proche de  Philippe De Villiers, celui qui souhaite bouter les sarrazins hors de France et qui assure la promotion des crèches dans les lieux publics, en contradiction avec la loi de 1905. Bien entendu, il se dit gaulliste. Ce même De Gaulle qui sur un coup d'Etat à mis en place cette Vème République qui est aujourd'hui moribonde.

6 - Jean LASSALLE

Très bon chanteur mais cela ne fait pas un programme. Il amène un peu de poésie dans cette campagne.

7/8 - Nathalie ARTHAUD & Philippe POUTOU

- Ces deux là remplissent mes critères et j'ai de la sympathie pour eux. Dommage que ces deux trotskistes s'évitent et refusent de se parler. A force de se diviser, les trotskistes vont finir dans une cabine téléphonique lors de leur prochain congrès. Ces scissions font malheureusement le jeu du Capitalisme. Pour combattre le néo-libéralisme financier actuel, il faut être unis camarades ! Seule l'union mènera à la victoire.

- De plus, Nathalie ARTHAUD refuse le pouvoir ???? La révolution est une chose mais il y a un moment où il faut mettre les mains dans le cambouis.

9/10 - Jacques CHEMINADE & François ASSELINEAU

Deux énarques, deux OVNIS.

Tous deux haut-fonctionnaires, ils ont profité grassement du système qu'ils dénoncent aujourd'hui.

11 Jean-Luc MELENCHON

Il n'est pas tout neuf en politique et j'ai bien entendu des divergences concernant certains sujets mais le programme des insoumis répond aux principes fondamentaux qui sont les miens.

Mettre fin à cette Vème République est également nécessaire. Contrôler et révoquer les élus est une proposition des insoumis. Mélenchon dit qu'il réunira, s'il est élu, une constituante afin de définir la constitution de la VIème République. Pour ma part, je suis pour un régime parlementaire fort et contre l'élection d'un "roi providentiel". Comme "la fenêtre de tir" est étroite ....... Le candidat des insoumis aura mon soutien.

Ne croyant pas au messie, j'espère qu'il ne trahira pas les idéaux de notre jeunesse actuelle, qu'il mettra en œuvre son mandat afin que la France des Lumières apporte de l'espoir à nos voisins espagnols et grecs ainsi qu'à tous ceux qui souffrent à cause du Capitalisme financier. La France n'est pas la Grèce. Face aux allemands et à l'Union Européenne, nous pouvons imposer la renégociation des traîtés qui mettent en concurrence les salariés européens. Construisons enfin une Europe sociale, laïque et pacifiste. Mettons fin à la présence du COMECE et toute autre forme de lobbying au sein de cette institution.

Lorsque je mettrai ce bulletin de vote dans l'urne, j'aurai une pensée pour tous ceux qui se sont donnés la mort sur leur lieu de travail. Pour tous ceux qui sont dans des états dépressifs suite à la violence subie au travail. A tous ces morts et blessés qui ne sont pas inscrits sur des monuments dédiés

"Mort pour le Capitalisme, mort pour les riches et ses serviteurs !"

La peur doit changer de camp. Mettre un genou à terre, c'est déjà se résigner.

Ni dieu, ni maître

A bas les calottes, vive la sociale

Bertrand BARERE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.