UN PREMIER MAI TOUT EN SECURITE GLOBALE

Comme à chaque manifestation depuis sa création en mai 2019 , l'Observatoire des Libertés Publiques avait envoyé sur place ses observateurs . Nous avions donc 3 équipes chacune composé de 3 personnes dont la mission au service de nos concitoyens est de documenter les pratiques des forces de l'ordre ( FDO) au moyen de rapports écrits , audios et vidéos .

Alors que nous nous trouvions proche du M° Saint Ambroise , Boulevard Voltaire vers 16H , nous avons été agressés physiquement par un membre de la( trop-défavorablement-connue ) BRAV comme Brigade de Répression de l'Action Violente .

Action violente ? Chacun pourra en juger en regardant la vidéo . Alors que nos équipes se présentent systématiquement aux commissaires de la place , que nous sommes parfaitement identifiables avec casque siglé Observatoire  , chasuble blanche avec le logo de la LDH , notre collègue qui portait la caméra a été délibérément percuté par un membre de la BRAV ayant pris son élan du trottoir avec l'intention manifeste de le décourager de poursuivre son action . 

Outre les innombrables atteintes infondées aux personnes que nous avons pu constater , entre agressions , banderoles déchirées et ce lamentable final Place de la Nation ou , à nos premières constatations , les FDO étaient là étrangement absentes quand on les attend pour protéger les manifestants quels qu'ils soient  . Lors de l'incident ci-dessus relaté , je précise que nous suivions depuis plus de 40 minutes une Compagnie de CSI venues couper le cortège de la CGT  en créant une panique indescriptible et non motivée.

Alors que le nouveau Schéma du Maintien de l'ordre comprend un chapitre entier sur la communication auprès des manifestants , nous constatons une fois encore que non seulement la communication est nulle mais que de plus c'est la stratégie de l'affrontement qui est privilégié , ce qui est en soi la volonté de créer des affrontements , des divisions notamment entre la CGT et les Gilets jaunes . 

Est-ce la crainte de la " convergence des luttes " qui fait peur au Gouvernement ? 

En tous les cas et s'il en était encore besoin , voilà aussi une preuve éclatante de l'interprétation des FDO sur le terrain de la Loi sécurité Globale . Allez-y ,foncez dans le tas , on vous couvre .

L'Université D'Exeter a fait une comparaison entre la France , l'Angleterre, le Pays de Galles , la Belgique et les Pays-Bas . Le constat est édifiant ; nous sommes bons derniers dans la précision de l'établissement des statistiques sur les " violences policières " et ce, aussi bien par la Police Nationale que par la Gendarmerie . 

Comme si nous avions acquis " à vie " le diplôme de la patrie des droits de l'homme . 

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas .

(Un observateur filmant une compagnie de la BRAV-M a été délibérément agressé par un de ses membres : voir notre communiqué ci-dessous et la vidéo est visible sur Twitter :)
Observatoire parisien des libertés publiques (@ObsParisien) / Twitter

ou sur Facebook : Observatoire parisien des libertés publiques - Accueil | Facebook

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.