L'horreur absolue...

cravates.jpg

Vous avez vu ces cravates ? Les images passent en boucle. L'horreur absolue.

Les américains ont un chic pour choisir des chefs-d'œuvre du mauvais goût.

Et on en voit de toutes les couleurs, jamais en accord avec le costume.

Nous sommes obligé de les regarder, scotchés devant notre ordinateur à suivre, minutes par minutes, l'affaire Strauss-Kahn.

Surtout les policiers et les procureurs.

Je les appelle les cravates men.

Le prévenu, lui doit selon le code vestimentaire, ne pas être rasé et surtout ne pas en porter.

En définitive, quelle cravate va gagner.

Celle de l'avocat célèbre ou celle du procureur inconnu.

Les paris sont ouverts.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.