La politique du bulldozer...

 

Bulldozer.jpg

 

 

A Genève nous n’avons pas de Karcher mais des bulldozers.

Les dealers colonisent un de nos parcs en utilisant les arrangements floraux pour planquant leur marchandise.

La solution pour les faire partir : raser, enlever, supprimer les planques.

Les machines de chantier ont pris possession du parc.

Araser, niveler, morne plaine.

Et après.

Ils iront planquer leur dose un peu plus loin dans les allées des immeubles.

Le parc sera beau et sans charme.

Facile la critique alors que la lutte contre la drogue est un perpétuel recommencement.

Désespérant.

Et si la mobilisation citoyenne pouvait faire changer les choses.

Etre présent, s’approprier les espaces publics.

Cela a super bien marché dans mon immeuble.

On dérange, on repère les planques, on les vide.

Pourrir leur vie.

Il faut aussi que la police cantonale et municipale soit plus présente.

Visibilité.

Restez sur place plusieurs jours de suite.

Etre simplement là.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.