Pouvoirs exorbitants Président République

Pour une Assemblée plurielle contre le fait présidentiel. Extrait et ses lacunes.

Extrait : 

Pour une Assemblée plurielle contre le fait présidentiel

29 MAI 2017 PAR EDWY PLENEL

....Mais si les législatives donnaient une majorité absolue au pouvoir, ce serait un retour en arrière, aux pratiques hégémoniques et au parlementarisme asservi...

 qui amplifie la confiscation du pluralisme politique par le pouvoir présidentiel, il entend devenir non seulement majoritaire, mais hégémonique, à l’issue des élections législatives des 11 et 18 juin prochains...Approfondir la démocratie, après avoir évité le pire, c’est désormais résister au fait accompli présidentialiste que donne à voir la campagne législative des soutiens d’Emmanuel Macron, à l’enseigne de « La République en marche »....Sous la nouveauté autoproclamée par Emmanuel Macron survit un vieux monde qui entend ainsi se sauver et que révèle cette campagne législative. ....Insistant sur le rôle du Parlement comme « contrôle de l’exécutif pour éviter les excès, les manquements et les abus de pouvoir », il en concluait l’exigence « que les courants principaux qui forment l’opinion démocratique soient représentés en son sein, pour que nul ne puisse confisquer et empêcher le débat et que nul n’annihile le contrôle »...L’auteur de ces lignes, tirées de Résolution française (Éditions de l’Observatoire, 2017), n’est autre que François Bayrou (1).

Lacunes d'une analyse pertinente :

(1) Le même François Bayrou qui conseillait de voter François Hollande en ajoutant qu'il le connaissait bien, que son bureau était près du sien à l'Assemblée nationale.  

J'ai quitté France Insoumise, mais pas sans, auparavant, avoir demandé confirmation des propos de JL.MÉLENCHON, rapportés par Dominique ROUSSEAU professeur de droit constitutionnel lors du live de MEDIAPART sur la 6ème République à savoir : « ...Je veux des députés raides qui votent les textes que je leur dirai de voter...»  N'ayant aucune confirmation malgré 2 rappels et un A-R comme quoi ma demande avait été transmise à Charlotte GIRARD, j'ai considéré ce fait comme un aveux. 

Il ne faut pas oublier ces électeurs qui, pour les uns, ne lisent pas les programmes,  les autres votent pour des candidats malhonnêtes (voir affaires BALKANY).

Oublier de faire ressortir que l'élection d'Emmanuel MACRON est le fruit d'un travail de marketing de la presse aux mains de l'oligarchie financière sans oublier CRÉDIT AGRICOLE, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE et CHEUVREUX. La vidéo YouTube des aveux de « Nicolas Doisy est «Chef économiste de CHEUVREUX ! ! !» particulièrement instructive sur l'Europe  que ces médias nous ventent sans arrêt. 

POURQUOI les médias refusent-ils les débats instructifs face à face tels que JL.MÉLENCHON/MARINE LE PEN, JL.MÉLENCHON/F.ASSELINEAU ?

BREF ! LES MENSONGES PAR OMISSION SONT AUSSI DES MENSONGES.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.