AU REVOIR TRISTESSE ... BONJOUR DETRESSE .

Les Algériens réduits à des algé...rien , Rien , "walou" le pouvoir sature le paysage , étouffe les âmes et les consciences , il veut faire mieux que la colonisation.. il veut transformer les Algériens en algé...moins que rien .

La bataille fait rage dans cette ramification internationale qu'est le pouvoir Algérien ... ah s'ils pouvaient s'entre-déchirer tranquille et à tête reposée , au lieu de cela : ça gicle de toute part , dans l'urgence et la fumée sans feu , avec l'élément perturbateur qui les empêchent tous de dormir , l'ennemi publique n° 1 : la mobilisation générale  de 99% du peuple contre eux .

On les croyait en train de chercher des solutions pour sortir de " leur" crise , de penser à l'intérêt de la nation et au sort des millions qui les rejettent , que né ni , ils discutent essentiellement du BUTIN , comment concilier la pièce de jeux de rôles qu'ils interprètent en ce moment avec en sous marin : veillez à ce que leur règne perdure tout en épargnant  les "cachirs" et les choux ( ils ont tellement de dossiers les uns sur les autres ) . Le régime a décide de jouer sur le temps qu'il lui faut pour faire sa comptabilité et arriver surement dans l'impasse .

Les calculettes chauffent , entre l'argent officiel et celui "officieux , entre les énormes somme de l'étranger  et les trésorerie cachées ( une invention des Algériens) , les monopoles familiaux et les investissements douteux et même foireux , entre l'argent en décomposition cachés par la population et l'argent circulant sans factures ni bon de commande ni  chèque dans un vaste vol organisé de l'état Algérien ... les calculettes vont toutes afficher :ERROR .

L'unique chose à éviter absolument pour le régime c'est de se retrouver en face de personnalités crédibles aux yeux du peuple , du genre honorables et honnêtes , autant dire des extraterrestres pour eux , ce genre humain Algérien en voie d'extinction qui a souffert de leurs persécutions ... Donc ces têtes creuses aux cœurs de pierres tentent coûte que coûte de faire une transition intra-muros , entre voleurs de la même espèce , un mélange de non sens"généralisé"  imposé par la matraque et les chars . 

Le peuple bouge , les étudiants bougent ENFIN , les papis et les mamis bougent , la boucle est bouclée , aucune perspective d'un retour en arrière , ni pour les uns ni pour les autres , les autres c'est ce "pouvoir-foutoir" qui a décidé de pas lâcher son butin tout en chevauchant la vache à lait .  

En jargon Algérien c'est une lutte entre "têtes dures" , entre des pompiers pyromanes dont la devise est " tu tombe , je tombe " et un peuple qu'on cherche a abattre couché ... La grande foire des traîtres à la patrie est ouverte avec, dans 90 jour,  une tombola mondiale truquée , sous la houlette de l'argent volé des Algériens ...   

Et le peuple dans tout ça , les Algérien , les "Algé...tout",  ils restent de marbre , ils ne veulent même pas commencer à réfléchir à la moindre tentative de solution émanant de leur régime et veulent absolument lui imposer un départ sans retour ... 

Les gens vont encore marcher , après les vendredis viendront les nuits du Ramadhan , se mêleront alors les révolutions du sourire et celle des larmes , viendra ensuite le boycott du siècle ... etc .. etc .

Dans notre tristesse de retour après les joie du 22/2 , nous nous sentons seul , livrés à des bouchers en détresse sans foi ni loi devant l'argent , décidés d'humilier leur peuple jusqu'au bout et lui faire admettre par tout les moyens que l'intérêt suprême de la nation est la naissance de la 2ème république des voleurs ... la cartel est mort , vive le cartel .

Vers qui se tourner , rester dans le maquis numérique pleins d'insectes et de vipères ? ou aller se réfugier dans les casernes avec nos soldats ? ou ...  rentrer chez soi (le rêve de la junte) ?  OU BIEN  les hommes et les femmes libres , sans boulets , sans casseroles , vont choisir la seule direction possible : celle de leur propre COURAGE ... 

Au cri de Dakious et Makious ( 2 comiques ) : " LES HOMMES COURAGEUX VIENNENT AVEC NOUS ET LES PEUREUX VIENNENT MALGRÉ EUX " exactement la même devise que le FLN , le 1èr novembre 1954  . Nous allons encore "sourire" pour nos femmes et nos enfants d'abord ! nos parents ont été sacrifiés mais gardent encore l'espoir de respirer le souffle de la liberté .

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.