La Honte des Journalistes et des Imams d'Algérie

Cela s'appelle le pain amer , une responsabilité sociétale mal engagée , l'hypocrisie médiatique à outrance non-déguisée , les journalistes et les imams Algériens gravitent sur une autre planète , ils sont à l'image de leurs maîtres , le mépris d'abord , le cynisme ensuite... et la désintégration de la déontologie pour finir par être les Complices du pire et de crimes contre la démocratie .

 Pas un mot sur la répression , la censure , la fermeture de deux chaînes TV très. Populaires en Algérie , l' emprisonnement d'activistes inoffensifs et de journalistes réfractaires à l'ordre militaire ... Dans les médias Français par exemple , j'ai beau lire et chercher même dans Mediapart .... Tout le monde attend apparemment le 12/12 , en gardant un œil sur la situation sans trop se " mêler " ni se mouiller ...  le devoir d'informer devient subitement orienté , prudent quand il n'est pas transformé en devoir de désinformer ...

Les vieux réflexes Algéro-Français ou Franco-Algériens ont la peau dure , ils ne se donnent même plus la peine de chasser le naturel , ils sont aux avants postes de la révolution et de la contre-révolution  , mais ils décident de faire la sieste .... Ils peuvent tirer la couette et passer l'hiver tranquille , les Algériens d'Algérie feront pareille , le 12/12 à minuit ils iront dormir 24h dans les rue de leur pays , ils n'ont pas le choix , c'est ça ou ils seront obligés de jeûner des années entières car ils sont musulmans à 99%... Dans leur religion le tarif pour un serment à Dieu non tenue est de 3 jours de jeûne ou donner à manger à 60 pauvres et affamés ... Si on calcul le nombre de "OUALLAH" prononcés depuis le 22/2 par les millions d'Algériens qui défilent dans les villes et les villages , dans les slogans et les chansons , on arrive facilement à des milliards de serments, dans ce cas là précis , il ne s'agit nullement d'un utilisation abusive de serments prêté à Dieu mais d'un réel engagement et d'une détermination typiquement Algérienne qui existe bien avant l'avènement de l'islam . 

Il est question du réflexe Algéro-Algérien où le devoir du mensonge est la règle , où l'oubli de la conscience est total , où la contre vérité est le dogme depuis longtemps déjà , où enfin le " Totem " de l'état-major est apparu devant son peuple au grand jour et avec lui ont apparus tout les boulets nationaux et internationaux qui empêchaient l'Algérie d'accéder réellement à son indépendance . Jamais les Algériens n'avaient palpé d'aussi près ce fameux système qu'ils dénoncent , il est si limpide aujourd'hui , si il y a un animal qui le symbolise bien c'est bien LA MÉDUSE , avec des tentacules qui s'étendent , urticant tout sur son passage , suivez le pétrole et le gaz et l'achat d'armes ... Le domaine glissant de la haute trahison .

"Le peuple Algérien va sortir le vinaigre " et va se prémunir contre les démangeaisons , il juge et condamne sévèrement ses journalistes et intellectuels , il blâme ses imams ( aucun à ma connaissance n'est en prison ) , pour CE NON SENS GÉNÉRALISÉ dangereux et irresponsable qui consiste à enterrer l'intelligence de millions de jeunes après avoir sacrifié ceux qui croyaient à la victoire du 05/07/62 et qui avaient depuis longtemps déchanté jusqu'au 22/2 où ils se sont remis à chanter pour la liberté . Ce peuple a la chance de regarder la corruption intellectuelle , diplomatique , électorale en direct , les magouilles flagrantes et toujours sans vergogne , et on veut le traîner de force vers l'abîme de la dignité et la fierté . 

De toute les manières , dans la réalité , les Algériens en majorité (en vie) n'ont jamais pris les élections au sérieux , la plupart n'ont jamais voté ,ils ne l'ont pas fait du temps où ils étaient aveugles , Il ne vont pas le faire maintenant qu'ils ont la bande " en ligne de mire " , qu'ils ne peuvent plus dire qu'ils ne savaient pas ...et que l'occasion est trop bonne pour se libérer et se débarrasser des bandes qui les pillent .

L'élection de la controverse , du désaccord profond , l'élection la plus ( intéressée ) du monde , pas l'ombre d'un leader propre et crédible , et encore et toujours cette politique menée au bâton , la routine historique accompagnée comme il se doit de la répression , la censure , la manipulation , l'intimidation , les menaces , le culturisme dans l'armée , la gym classique d'un état policier .... Et bien sur la corruption sonnante et trébuchante , galopante et inter-continentale .... L'argent des Algériens qui continue à se consumer contre eux .

Mais le pire du pire reste à venir , L' histoire ne fait que commencer et elle va pas s'arrêter en si bon chemin , l'affrontement est total et virale et pour une fois il est sans masques , coup d'état militaire contre coup d'état populaire , unité militaire contre unité national , mobilisation générale des chiens et chiennes de la république de pacotille , dopage des anciens voleurs , hausse des primes à la prostitution , toutes les prostitutions ...

Le peuple prépare les cartons , les tentes , les couvertures , les vêtements chauds , beaucoup de féculents et est entré en Patience , en regardant les frères et amis Tunisiens Qui même libres de voter et l'ayant fait , suscite toujours la méfiance des pays du nord  envers les peuples du sud , considérant sans doute et comme avant que le tiers monde n'avait pas besoin de la démocratie , ni même besoin de la connaître , participer aux pillages et spoliations des peuples par leurs gouvernances corrompues étais devenu un principe diplomatique pour une voie économique ... Les peuples sont entrain d'essayer de changer les choses et de prouver que chez eux aussi  plus de morale , d'honnêteté , de transparence et de partage ne feraient de mal qu'aux mouches électroniques et sûrement pas à leurs sociétés avides de  progrès et de reconnaissance . 

Alors les gens achètent les fayots , les lentilles et les pois chiches etc , pour se fabriquer leurs propres gaz ...

    

 

 

'

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.