>●< Œuvre Réseau "Lettre à l'Académie Française" 02/09/18

...le billet est trop complexe pour le résumer à une question... mais simplement peut être par, le dogme philosophique étatique est il pertinent dans la mondialisation pour résoudre des problèmes pratiques?

 © xavier dallet © xavier dallet

"
Madame, Monsieur de la Section Dictionnaire de l'Académie Française.

Sans savoir si cette fantaisie est pertinente. J'aimerais que vous travailliez à la définition du mot: "racisme".

J'ai remarqué l'expression "racisme anti-musulmans" souvent exprimée. Il me semble que nous sommes sortis de l'époque universelle pour la mondialisée.  Nous passons d'un but philosophique à un état de fait. Il me semble important que le mot racisme soit en accord avec la patrie qui la compose, pour marquer l'histoire française de sa singularité. il me semble important dans un monde dominé par le monothéisme, afin de donner un sens à notre patrimoine, de transmettre de ne pas maltraiter l'identité d'une langue en mouvement par un sens figé. Nous avons un siècle qui presse de s'adapter. Nous rejetions le clergé et nous nous opposons à la reconnaissance d'une religion d'État.. Cette distance avec la morale religieuse enfantait le Siècle des Lumières. Par exemple plus tard, nous avons été à l'initiative de partis politiques. Le sentiment de rejet de la religion aujourd'hui ne devrait pas s'appliquer au mot "racisme": [ Il est à noter que de la philosophie ("...Ensemble des systèmes philosophiques propres à une époque, un pays..." faisant partie de la définition de l'universalité, "...la critique des dogmes et des principes établis..." est à l'origine de la laïcité, tel "...le libre exercice de la raison affranchie de tout préjugé religieux, social ou moral, ..." la définition dogmatique du racisme; pour "...afin de favoriser le progrès et le bonheur des peuples." pour dessiner un espoir de fraternité) est une définition de "croyance": La philosophie faisant partie de la définition de l'universalité à l'origine de la laïcité, tel la définition dogmatique du racisme, pour dessiner un espoir en la fraternité: est une définition de de la croyance : c'est " ... action de croire..." ; tout comme c'est " ...le contenu de la foi... ": et de plus c'est " ...Conviction forte et durable, sentiment que l'on a de la justesse d'une idée, des principes." ): l'athéisme ou même la laïcité sont donc en soit des cultes.]. J'ai remarqué que l'expression "racisme anti-musulmans" est un pléonasme.

De plus, veuillez s'il vous plait répondre à une question que je me pose, serait il pertinent de trouver un mot de remplacement au "racisme" lorsque ce dernier est apposé à la religion? Il me semble important de réfléchir à compléter la définition du mot, non par son histoire mais par son présent. Je me questionne par exemple sur: " ...Ensemble de doctrines selon lesquelles les variétés de l'espèce humaine appelées races...": le mot "ensemble" soit erroné, ( de plus de noter le mot "race", par : " ... Lignée, ensemble des ascendants et descendants d'une même personne, d'une même famille..." que les mots "lignée" et "d'une même" soit un principe erroné, et par "les caractères physiques distinctifs": on devrait parler de gênes, car dans "Préjugé hostile": je me pose la question du mot "préjugé" qui devrait à mon sens disparaître, car il démontre que la définition va aujourd'hui devenir un préjugé. Je me fie à un programme d'Arte, je vous laisse chercher les événements. Le genre humain est à l'origine de deux espèces d'hominidés, les Sapiens et les Néandertaliens.

[ Il me semble de votre devoir d'informer sur la définition de " homo sapiens" qui par le terme d'homme moderne est confondu avec homo sapiens sapiens. Cela perpétue la confusion qui plonge le lieu commun de croire en l’origine géographique du genre humain. Veuillez en outre communiquer de cette actualité de différence génétique affectant par de manière concomitante les définitions de mots et leurs concepts. Cela pourrait faire de la mondialisation une définition tel que, et peut être? la religion est une technologie et que la technologie tend à l'objet du divin... pour exemple de même dans l’histoire du livre : dans le passage du volumen au codex au "web".)].

Comme il est démontrable que la religion est un courant de pensée, et qu'il est démontré que la question du raisonnement du racisme provient d'une idéologie dû à une croyance philosophique, par extension, pourrais je affirmer? que le "principe de séparation de la société civile et de la société religieuse" est un pléonasme, et qu' il faudrait dans les vérités de la Mondialisation (un état de nature de domination d'une espèce sur son environnement, où se frénétise le caractère total d'une vérité; de même comme, c'est le moment de rupture dans une réalité tangible, où le courant de pensé devient une pathologie; par exemple aussi se sont "les lois physiques s'expriment de manière identique dans tous les référentiels"; ... etc), pouvoir donner un jugement ponctuel par notre identité absolue de nation Française: la distinction singulière grâce à l'éthique aux réalités relatives des dogmes monothéistes. Les valeurs absolues ne devraient plus représenter la nation, car le racisme anti-religieux est la norme commune qu'offre un concept à valeur universelle dans la laïcité pour contraindre la compréhension d'un peuple athée à sa non préservation. Il me semble de par cette logique que "l'étranger" n'est plus à concevoir comme l'autre faisant partie de la diversité du monde, mais se raisonner à concevoir que depuis 1789, notre nation fait partie des étrangers aux cultes de ce monde. Notre devoir est de nous positionner localement dans le global. Le dialogue de nos idéaux avec le monde de la religion monothéiste est une aventure du passé. Nous devons devenir un état nation de notre propre courant de pensée. Somme toute "...nous devons nous localiser dans le contexte le plus large du global ". C'est notre liberté.

Je vous remercie de votre lecture. "

x.d͠

 

 

SOURCES                                                                                                  

« Nous n’appartenons plus qu´à un seul monde. Nous expérimentons des versions locales du monde et, en le faisant, nous devons nous localiser dans le contexte le plus large du global »- Jérémy Rifkin.

academie.atilf.fr/   racisme philosophie race religion foi mondialisation universel écriture livre

cnrtl.fr/  universel  écriture 

universalis.fr/    universel 

dicophilo.fr/   universel 

 wikipedia.org/  écriture livre livre homo sapiens homo sapiens sapiens

classes.bnf.fr/  livre

geolinks.fr/  mondialisation-globalisation

google/  néandertal révolution française

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.