(Congo-Brazzaville) Sassou-Nguesso, un descendant des déportés Abbey venus de Côte d'Ivoire qui s'autoproclame roi des Bantou

Jadis, l’espace que l’on nomme le Congo-Brazzaville, était peuplé uniquement que des Bantu (Batéké, Bakongo…) et des Pygmée ; mais depuis la fin de la colonisation, il abrite des peuples déportés de force par le colonisateur, qui venaient là exécuter des peines de travaux forcés.

C’est le cas du peuple guerrier Abbey (lire abbè) venu d’Afrique de l’Ouest manu militari, enchainé et sous les coups de fouets des miliciens coloniaux ; qui pose aujourd’hui dans son pays d’adoption, un réel problème d’intégration  menaçant l’unité nationale.

Il n’est pas de meilleure manière de connaître l’histoire de son pays que de parcourir le passé colonial. Ce cheminement permet d’aller à la source. BISHIKANDA DIA POOL a pu trouver ainsi l’histoire de la déportation des  guerriers Abbey au Congo que nous allons relater dans les quelques lignes qui suivent. Pour que personne ne puisse plus dire au Congo, que l’on ne savait pas !

Cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite de l'article :

http://www.sukissa.co.uk/lhistoire-de-la-deportation-forcee-des-guerriers-abbey-mbochi-doyo-de-la-cote-divoire-au-le-nord-du-congo-pendant-la-colonisation/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.