Blaise Paquier
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 juin 2015

Blaise Paquier
Abonné·e de Mediapart

Être malade en France lorsqu'on est réfugié

Allez, je me dis que plus vous serez au courant de ce qui se passe vraiment, plus vous soutiendrez la lutte contre cette politique absurde et inhumaine. Je vous écris depuis l'hôpital Lariboisiere, à Paris. Un homme réfugié (M.) ne peut plus s'asseoir depuis une semaine. Il a de très nombreux boutons, sur tout le corps. 

Blaise Paquier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Allez, je me dis que plus vous serez au courant de ce qui se passe vraiment, plus vous soutiendrez la lutte contre cette politique absurde et inhumaine. Je vous écris depuis l'hôpital Lariboisiere, à Paris. Un homme réfugié (M.) ne peut plus s'asseoir depuis une semaine. Il a de très nombreux boutons, sur tout le corps. 

La première fois à Lariboisière, les urgences l'ont ausculté, et renvoyé vers l'hôpital Saint Louis, spécialisé dans la dermatologie. 

H, bénévole, l'a amené à Saint Louis tôt le matin. Elle s'est faite opposer un refus total de soin, au motif que M. n'avait pas d'attestation de domiciliation de France Terre d'Asile ...

Désormais dans notre pays, nous refusons de soigner certains individus, sous prétexte qu'ils ne possèdent pas tel ou tel bout de papier.

Aujourd'hui, vu l'évolution de l'état de M. nous avons appelé les pompiers afin qu'ils l'amènent à l'hôpital. 

Me voici donc avec M. à Lariboisière.

Il est en train d'être checké par l'infirmière des urgences. 

Il est écrit sur le rapport de M. que son infection est hautement contagieuse. 

Saint-Louis préfère donc laisser M. rentrer au camp par ses propres moyens (il ne peut marcher), et prendre le risque qu'il contamine tous ses camarades migrants. 

Ces comportements doivent être dénoncés, car ils ne sont pas conformes aux valeurs de notre république. 

Sinon, à Pajol, la vie continue.

Le camp s'organise. Les réfugiés préparent la nourriture, avec l'aide des soutiens. 

Ils ont monté à 12h une grande tonnelle qui amènera de l'ombre pour la canicule à venir. 

En revanche, aucune nouvelle de la mairie. 

Toujours pas de sanitaires. 

Des maladies bien plus sérieuses vont inévitablement se développer dans les jours à venir. 

Dans ce cadre, si vous qui lisez ces lignes avez un contact médecin, ou infirmier, transmettez lui le mot pour qu'il passe donner un coup de main. 

Merci d'avoir lu, c'est que la cause vous intéresse. 

Pour ceux qui ne la connaissent pas, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook 'Comité de soutien des migrants de la Chapelle'.

À bientôt,

Blaise 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier