Un grand remplacement inattendu : #giletsjaunes et APHP et Allo Place Beauvau

On parle de théorie fumeuse de grand remplacement, mais la réalité est bien différente... Le grand remplacement c'est la pulsation actuelle d'un peuple de toute origine et de couleur de peau qui veut changer de modèle et remplacer ceux qui ont deja vendu leur ame par compromis par privilège. On voit cela dans le scandale d'Etat d'une APHP engluée dans un mensonge d'état

Il faudra bien les remplacer. Ils le savent et semblent mettre toute leur énergie à ne pas comprendre cette idée. Hier, un 1 mai 2019, l'état s'est attaqué à des cortèges massivement pacifistes. Mais à force de nasses et de harcellement, les débordements ont eu lieu. Le glissement a eu lieu en fin de cortège avec la magie de Castaner et d'une prefecture bien calculatrice. Ensuite le bilan est simple... Un commissariat attaqué de maniere assez inefficace par une jungle de jeune en manque d'adrénaline... pas de vrais blackblocks... Mais par la suite une partie des #giletsjaunes s'est repliée vers le boulevard de l'hopital... evidemment lorsqu'une colonne de CRS a commencé à s'engouffrer avec violence, les manifestants ont eu juste peur... Un premier mai on y va pour une fete du travail pour un rappel syndical... et aujourd'hui pour une envergure d'un mouvement général... mais pas pour etre frappé, molesté, blessé, eborgné ou amputé...

Mais voilà, la peur de la matraque et de l'hyperviolence, voire tout simplement des LBD a conduit à choisir... se replier vite, passer un premier couloir de respiration et mince... un hopital... pas de solution... pour un manifestant non aguerri, impossible de faire bloc, il faut battre en retraite... et là, les temoignages dès hier soir affluent pour décrire un vécu, une vraie volonté de parler l'indicible ou de crier à l'injustice... car oui en face, on bave on s'acharne on vilipende, on salit, on annonce un "hopital attaqué"... en plus un symbole "La pitié Salpetriere"... Par havitude on y rentre facilement, c'est un espace presque ouvert... mais là, "on a manqué de blesser des gens, du personnel et enfin des malades aux services d'urgences"... 

La haine pour detruire est à son comble... les chiens du gouvernement avaient trouvé leur axe de communication... Plus fort que NotreDame et son deuil symbolique on avait l'abomination en direct... avec des photos arrachées d'une hargne militante sur un commissariat quelques minutes plus tot... mais, non, il aura fallu Allo Place Beauvau pour rectifier les choses... 

Dans le flot de presse pestilencielle, une vigie enfin interpelle... des temoignages, videos montant l'afflux d'apeuré ou de soit disant barbares... on voit des CRS s'acharner, des gens courrir et réclamer l'hospitalité, l'abris, la compréhension... Mais là on voit une hierarchie de l'APHP sortir son cynisme... un Martin Hirsch criblant de mot ou de maux les #giletsjaunes... une APHP dans sa guerre de classe reprenant la vision macronienne et niant la réalité... Une fakenews de plus pour l'anniversaire des BenallaPapers... Beaucoup de mensonge pour discréditer...

On pourra aussi se dire qu'in fine, le jaune ne donne pas forcément de chance à celui qui le porte, car notre belle APHP fait du fichage de blessés et futurs fichés S potentiels... Ailleurs on fichait des étoiles, ailleurs on chassait les jaunes dans les hopitaux, les maternités et sous le regard collaborateur des autorités de l'époque... Nos #giletsjaunes ont repris une couleur qu'on fiche et qu'on met de coté, qu'on pousse à bout jusqu'à l'antichambre de la haine brutale... La symbolique inconsciente est là et elle etait à son combre dans la nuit du 1 mai...

Aujourd'hui heureusement Allo Place Beauvau apporte la verité des images, et des témoignages... certes l'APHP pourra essayer de baillonner ses personnels... la réalité est là...

La bavure du régime Macron est une nouvelle stigmatisation jaune de gens qu'on veut réduire au silence d'une mer de naufragés économiques... sans espoir jusqu'à la mort et pareillement pour leur enfant et les enfants de leurs enfants... On en est là... Lallemand est à la préfecture, un castagneur donne son aval pour le pire à l'interieur... et la presse ment comme pour reprendre les allégories des années 30...

Nos resistants ne sont pas là ou on les attends... ils veulent un grand remplacement... Un remplacement ethique... celui du partage, du prochain et de l'entraide face à une vague climatique... on est loin des préciosités des riches stratosphériques qui jouent aux enchères sur NotreDame... Le grand remplacement est là, il est humaniste et veut gomer la particule de mal dans un monde autocentré, jupitérien et égoiste...

 

ps : Pensée pour tous les blesses, battus ou humilités du 1 mai 2019

 

L'hôpital de la Pitié Salpetriere... Allo Place_Beauvau

 

Allo Place Beauvau © L'Obs

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.