Sur quoi cherchent les laboratoires de virologie du Wuhan? Covid19 mais avant lui?

Dès 2015 les recherches chinoises ont un tournant : ils jouaient avec le feu dans le laboratoire haute securité du Wuhan... (ainsi la découverte du SARS-like coronavirus WIV16, complete genome. ACCESSION KT444582) Avons nous le premier Tchernobyl biologique avec une erreur de labo?

En 2015, un laboratoire jouait avec le feu en Wuhan identifiait un coronavirus qui justement un virus proche du SRAS et se fixant sur ACE2 et capable d'infecter des lignées de souris et des lignées de cellules humaines et permettant de penser qu'il serait capable un jour de passer directement d'homme à homme... c chaud quand même... Avons nous en 2020 le premier Tchernobyl biologique avec une erreur de labo?

On sait que l'histoire de la recherche c'est des drames, on se rappelle du virus de Marburg qui décima une unité de recherche allemande avec un cousin d'Ebola... on se souvient du labo G3 qui fit des cancers du nasopharynx de mémoire sur plusieurs chercheurs de l'institut pasteur dans les années 75-85 (j'ai plus la date mais on avait proposé à un oncle d'aller y bosser, il prit des infos et apprit qu'on y tombait comme des mouches). Les erreurs et accidents comme pour Tchernobyl cela arrive en biologie mais c pire qu'un nuage radioactif...

Je mets l'abstract qui montre le type de recherche dans ce labo en 2015... En tant qu'ancien virologiste j'aurai pas aimé bossé sur ce genre de bete meme dans un labo L4 car j'aurai flippé d'en ramener chez moi...

J Virol. 2015 Dec 30;90(6):3253-6. doi: 10.1128/JVI.02582-15.
Isolation and Characterization of a Novel Bat Coronavirus Closely Related to the Direct Progenitor of Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus.

Yang XL1, Hu B1, Wang B1, Wang MN1, Zhang Q1, Zhang W1, Wu LJ1, Ge XY1, Zhang YZ2, Daszak P3, Wang LF4, Shi ZL5.

Key Laboratory of Special Pathogens and Center for Emerging Infectious Diseases, Wuhan Institute of Virology, Chinese Academy of Sciences, Wuhan, China.

Program in Emerging Infectious Diseases, Duke-NUS Graduate Medical School, Singapore, Singapore.

Key Laboratory of Special Pathogens and Center for Emerging Infectious Diseases, Wuhan Institute of Virology, Chinese Academy of Sciences, Wuhan,

We report the isolation and characterization of a novel bat coronavirus which is much closer to the severe acute respiratory syndrome coronavirus (SARS-CoV) in genomic sequence than others previously reported, particularly in its S gene. Cell entry and susceptibility studies indicated that this virus can use ACE2 as a receptor and infect animal and human cell lines. Our results provide further evidence of the bat origin of the SARS-CoV and highlight the likelihood of future bat coronavirus emergence in humans.

 

SARS-like coronavirus WIV16, complete genome
GenBank: KT444582.1
FASTA Graphics
Go to:
LOCUS KT444582 30290 bp RNA linear VRL 13-JAN-2016
DEFINITION SARS-like coronavirus WIV16, complete genome.
ACCESSION KT444582
VERSION KT444582.1
KEYWORDS .
SOURCE SARS-like coronavirus WIV16
Viruses; ssRNA viruses; ssRNA positive-strand viruses, no DNA
stage; Nidovirales; Coronaviridae; Coronavirinae; Betacoronavirus;
unclassified Betacoronavirus.
REFERENCE 1 (bases 1 to 30290)
AUTHORS Yang,X.L., Hu,B., Wang,B., Wang,M.N., Zhang,Q., Zhang,W., Wu,L.J.,
Ge,X.Y., Zhang,Y.Z., Daszak,P., Wang,L.F. and Shi,Z.L.
TITLE Isolation and characterization of a novel bat coronavirus closely
related to the direct progenitor of SARS coronavirus
JOURNAL J. Virol. (2015) In press
PUBMED 26719272

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.