Reflexion sur la vaccination Covid19

Quelques avis qu'on verifiera avec le temps

On se rappele qu'un feu de broussaille initialement évolue d'une manière connue et souvent maitrisable. Si on ajoute de l'essence alors tout s'embrasse et prend une tournure souvent hors de contrôle.

Dans les souvenirs, le variant anglais est sorti du bois si on ose dire assez rapidement après la première vague de vaccination. Cela m'avait assez troublé... je me disais pour voir l'effet du vaccin je regardais l’Angleterre et bizarrement Johnson annonçait brutalement un Royaume Uni face à un big problem.... Au vu de cela, je me suis dit que le vaccin etait donc comme l'essence du feu de broussaille...

Plus récemment, selon le Dr Henrion, on avait un pic massif de la mortalité par COvid19 en Israel suite à la campagne de vaccination de décembre à février... le pic de dead a commencé à croitre quelques jours après les vaccinations de masse...

Aujourd'hui, un variant breton non détectable par PCR classique (oligos ciblant le covi initial) encore une réflexion à mener dans son apparition et le lien avec soit la vaccination soit des entourages vaccinés?

Dernier point, le cas de cette maison de retraite dont 90% des résidants étaient pleinement vaccinés et qui se retrouvent à nouveau avec des cas de Covid... et on apprend alors que les vaccinés sont désormais des "hébergeurs de virus"... ils n'ont pas de cas graves pour l'instant, mais on détecte des charges virales qui pullulent malgré la pression d'un système immunitaire détectant des épitoges précis... mais poussant une hypermutation darwinienne du virus chez l'individu vaccinés... un virus qui échappe au vaccin... c'est quoi? un variant que le vaccin (on fait un raccourci intellectuel) ne voit pas... donc un futur cluster.

Donc deux choses à garder en tete... un vacciné est un tube à essai, pouvant etre infecté et pouvant sélectionner des variants à lui... donc on peut se dire, que les variants qui aujourd'hui pourrissent la vie du monde, c'est l'effet d'une vaccination devenue dogme religieux d'ailleurs politiquement lucratif... c'est une vaccination qui avec une connaissance des risques secondaires, devrait être accompagnée d'Azytrhomycine ou Claritrhomycine?

Un jour l'histoire reprendra les faits, les erreurs, les obstinations, les corruptions des élites, des médias dans la folie impulsive qui s'empare de notre monde. On verra surement que Raoult avait partiellement raison, je crois plus en l'antibiotique ou macrolide voire peut etre les beta lactamines avec un peu de clavulanique pour endiguer le virus...

Enfin, le virus semble avoir déjà intégré que la vaccination peut etre détournée pour creer du variant mais Darwin dans sa logique vient rajouter le sel du destin... des variants donc plus rapides, et un jour plus adaptées à des ages plus jeunes...

Enfin, aujourd'hui le risque que j'entends chez les naifs, c je suis "vacciné" et je fais n'importe quoi... Les walking dead "vaccinés" seront à voir de loin...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.