Blog de Montarodan
Montatodan : Hypnose SLOW
Abonné·e de Mediapart

706 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 oct. 2010

ASSO, le syndicat des Associatifs..

Blog de Montarodan
Montatodan : Hypnose SLOW
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Deux millions à être salariés dans des associations. Un jeune syndicat vient de créer l’interface qui permettra de réparer ce manque d'aide juridique, sociale.

Le constat était pourtant simple. Lorsque j’ai rencontré une militante du syndicat ASSO, j’ai d’abord été saisi par le fait que ce soit une jeune femme, Marie, qui soit une des co-fondatrice du syndicat. ASSO d’emblée affichait sa modernité. C’est alors qu’au fil d’une discussion de plusieurs heures j’ai saisi l’importance de cette naissance syndicale. En Avril 2010, un groupe de travailleur associatif ont décidé de créer un syndicat à destination de ces 2 millions de salariés. Dans le dédale des syndicats généralistes il était bien difficile d’avoir une réponse spécifique pour un milieu dans lequel revendiquer le moindre droit est un tabou.

Une nécessité sociale. Le syndicat ASSO dans sa structure propose une veille juridique, une aide sociale et un conseil solide en plus d’une « militance jeune et aguerri ». Marie, au cours de l’interview m’a donc compté les points important de cette nécessité sociale qui a décidé de la création de ASSO. Ainsi, beaucoup de salariés du milieu associatif ont du mal à faire valoir leur droit. En effet, entre le statut de salarié et de militant d’une cause, les « petites entreprises » que sont les associations jouent parfois sur les sentiments de militant qui a poussé une personne à venir travailler pour la lutte contre le cancer, pour la lutte contre l’exclusion, l’illettrisme et bien d’autres causes honorable. D’emblée, on sait que le salarié ne pourra pas facilement demander une hausse de salaire, un départ en vacance ou d’autres exigences naturelles pour chacun.

Outre ce fait, il existe aussi un grand problème au sein des associations. Malgré leur image de don universel et d’altruisme, le décor intérieur est parfois recouvert de luttes de pouvoir, d’harcèlement moral et bien d’autres petitesses sociales. Ainsi, il m’est arrivé de parler avec des médecins du travail qui avouaient que le milieu associatif était celui dans lequel le harcèlement moral était le plus répandu… on veut défendre la cause et pour cela les directeurs peuvent devenir de vrais pervers sociaux… organisant la mort symbolique d’un salarié sur de long mois… oui, France Telecom n’a pas le monopole de ces dérives sociales…

Le syndicat Asso vient donc aussi sur ce terrain et veut défendre les salariés parfois victimes de gourous, ayant souvent été dans la création de la structure et la protégeant comme s’il s’agissait de leur bébé avec une réelle brutalité… ASSO donc dans une de ses finalités organise des systèmes d’écoute et de conseil sur ce fléau social si moderne.

Outre ces problématiques, ASSO qui vient de s’organiser en pole très diversifiés est de plus en plus actif.

1. Groupe de travail "Outils d'information sur les droits" : Ce groupe est chargé de l'identification et de la mise en place des outils nécessaires à l'information et à la formation des salariés, notamment un kit d'information sur le droit du travail, un forum de discussion pour favoriser la mutualisation d'expériences, des sessions de formation, etc. :

2. Groupe de travail "Positionnement" : En repartant du texte "Pourquoi le Syndicat ASSO ?", ce groupe est chargé de rédiger le texte de positionnement politique d'ASSO qui servira de références à nos futures orientations et actions, en explicitant ce que nous sommes et ce que nous visons comme changements :

3. Groupe de travail "Développement" : Ce groupe est chargé de faire connaître et de promouvoir l'action du Syndicat ASSO dans le secteur associatif et au-delà, en veillant tout particulièrement à faciliter la participation des salariés en région à la vie et aux actions du syndicats.

ASSO si fraichement établi fait un travail de fond et prépare justement une forme de révolution des mentalités. Car une association qui se sent bien c’est un endroit ou des salariés osent demander leur du pour faire aboutir leur cause…

Aussi on verra ASSO sur le front des retraites, mais aussi dans la problématique des stages à répétitions mais encore dans ce qui touche le service volontaire civil qu’ils considèrent comme une forme de sous-emploi ou de super-bénévolat.

En conclusion, leur site dit tout : Le syndicat ASSO, affilié Solidaires, a pour objectif de promouvoir et défendre les droits professionnels, individuels et collectifs, des salariés du secteur associatif, quel que soit leur statut, et notamment ceux des associations Loi 1901.

http://syndicat-asso.fr/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana