Russie, Atome et Coronavirus : l'inquiétude...

La Russie devient un foyer massif du coronavirus. Pour ceux qui ne voient pas de seconde vague possible, tant que le virus circule il peut muter... et revenir en boomerang

Je cite : "Alexeï Likhachev, dirigeant de l’entreprise d’Etat Rosatom qui chapeaute toute l’industrie nucléaire russe, a exprimé son inquiétude à propos de la situation sanitaire de trois « villes nucléaires » du territoire national. La production de la bombe soviétique a en effet reposé sur l’existence de villes fermées entièrement dédiées au nucléaire, un temps absentes des cartes et dont l’entrée est toujours soumise à laissez-passer. La situation d’Elektrostal, de Desnogorsk et de Sarov – qui connut l’an dernier un mystérieux accident qui coûta la vie à cinq scientifiques militaires – est dite « particulièrement inquiétante » en raison de la présence de foyers épidémiques de coronavirus forçant à l’isolement de dizaines d’habitants. Non loin de là, Moscou a fait l’objet de mesures de confinement, alors que le pays n’a pas encore atteint son pic épidémique mais compte déjà près de 100.000 contaminations"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.