Les « war rooms » des entreprises françaises : #Coronavirus #CAC40

Il y a moins d'une semaine que les grandes boites sont dans les annonces rassurantes... cela ne touche que les vieux, c'est une grippe... Depuis janvier voyant ce qui se passe en Wuhan, analysant les articles du Lancet et de JExpMed ou J Virol... j'alerte en m'appuyant sur Neil Ferguson et d'autres...

Il y a moins d'une semaine que les grandes boites sont dans les annonces rassurantes... cela ne touche que les vieux, c'est une grippe...
Depuis janvier voyant ce qui se passe en Wuhan, analysant les articles du Lancet et de JExpMed ou J Virol... j'alerte en m'appuyant sur Neil Ferguson et ses travaux d'estimations d'un nombre de décès... mais rien en face, on s'appuie sur des infos officielles sur Youtube et des propos d'experts missionnés pour tranquilliser et apaiser...

Le principe de l'alerte c'est d'etre seul à rapporter une info, contradictoire de ce qui est en place et qui est repris par les grands médias... hors depuis deux mois j'étais dans le vrai concernant l'épidémie... et je vois les gens exposés partout, travail transport et de bonne foi... c'est une maladie pour les vieux...

Mais sur le Wuhan et en Iran, on voyait bien que des ados crevaient, des jeunes crevaient, et peu de vieux dans ces populations "jeunes"... et maintenant des War Rooms qui pigent rien aux virus vont reprendre des infos sans recul... le CAC40 aurait mieux fait d'ouvrir les yeux sur l'ensemble des data et surtout des pensées minoritaires... ce sont elles qui ont raison aujourd'hui... à quoi bon reconstruire des lignes Maginots alors qu'il faut aujourd'hui faire sens contre le virus

J'ai fait suffisamment de recherche pour analyser par moi meme et savoir aller à contre sens, je n'ai pas de chef de labo ou d'administration d'état pour fermer ma gueule surtout quand j'ai raison... mais bon, il faudra faire le proces de nos experts, de nos médias... car encore à cette heure, des gens vont etre exposés par un discours stupide des "responsables" et "coupables"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.