Blog de Montarodan
Montatodan : Sic Parvis Magna
Abonné·e de Mediapart

681 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 oct. 2021

De l’utilité de la présence d’animaux lors des séances d’hypnose.

Observation d'une séance d'hypnose ericksonienne Expérience à reproduire avec d'autres consultants

Blog de Montarodan
Montatodan : Sic Parvis Magna
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’expérience fut faite en cabinet. La jeune femme d’une trentaine d’année est venue avec son jeune chien. La première partie de la séance a commencé par une reconnaissance canine. Le jeune chien s’est acclimaté à trois autres, un labrador, un caniche et un Yorkshire.

La partie de découverte (anamnèse) a été entrecoupée de quelques jeux et aboiements entre la jeune meute. La jeune femme s’est ouverte sur des problématiques de simples grignotages et d’acouphènes récents. La découverte a été réalisée dans de bonnes conditions et la bonne humeur grace à ces petites betes attachantes.

La séance d’hypnose s’est déroulée sur un canapé grand format. La consultante s’est assise en central. Yeux fermée, relachée elle a plongé rapidement dans une transe hypnotique. Au tout début de la mise en hypnose, le labrador l’a rejointe sur le canapé et a posé sa tete sur le genou de la consultante. Le caniche est lui venu se placer sur ses jambes sans rompre le lien hypnotique. Le Yorkshire est venu s’asseoir à sa droite.

Lors du travail et la mise en place du scenario hypnotique, le labrador s’est endormie contre elle, le Yorkshire s’est assoupie et le caniche lui a démarré une sieste sur les genoux. Continuant l’hypnose, j’ai remarqué le chien de la consultante s’est placé au pied de celle ci en me regardant calmement ce qui changeait du tempérament débordant du jeune chien. Au milieu de la séance le jeune chiot s’est assoupi au pied de la jeune femme.

Tout le travail s’est déroulé dans le calme pendant environ 45 minutes, les chiens dormant sur une personne qu’ils ne connaissaient pas.

Le retour s’est fait facilement. La consultante s’est sentie comme protégé par les chiens et aimée. Elle a découvert les chiens assoupis contre elles. La discussion avec le praticien en hypnose a réveillé la meute qui est restée zen et calme.

La consultante a eu un vrai sentiment de protection de la part des trois chiens et comme un lien pendant toute la séance.

Les animaux ont pu etre sensible à la sérénité et l’apaisement de l’hypnose. La consultante quand a elle a senti les moments ou le labrador a posé sa tete et le caniche s’est assoupi. Elle a senti un vrai confort et une énergie positif pour reprendre ses sensations… Pour les amoureux des animaux, le contact naturel d’un chien ou d’un chat peut il potentialiser la séance d’hypnose, le travail hypno et les effets de la transe...

En comparaison avec les autres séances sans animaux, la consultante a vraiment eu un travail portant des beaux effets sur la demande initiale. Le retour et le travail semblent avoir eu un effet démultiplié par rapport à des séances équivalentes sans animaux.

A creuser / Observation en jour d’automne 2021.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro