Blog de Montarodan
Montatodan : Hypnose SLOW
Abonné·e de Mediapart

696 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 nov. 2021

THE LANCET : COVID-19 : stigmatiser les non-vaccinés n'est pas justifié

THE LANCET : COVID-19 : stigmatiser les non-vaccinés n'est pas justifié - par Günter Kampf (publié 20 Novembre 2021).

Blog de Montarodan
Montatodan : Hypnose SLOW
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aux Etats-Unis et en Allemagne, des responsables de haut niveau ont utilisé l'expression "pandémie des non-vaccinés", suggérant que les personnes qui ont été vaccinées ne sont pas pertinentes dans l'épidémiologie du COVID-19. L'utilisation de cette expression par les officiels a pu encourager un scientifique à affirmer que "les non-vaccinés menacent les vaccinés pour le COVID-19".1 Mais ce point de vue est beaucoup trop simple.


Il existe de plus en plus de preuves que les personnes vaccinées continuent à jouer un rôle important dans la transmission. Dans le Massachusetts, aux Etats-Unis, un total de 469 nouveaux cas de COVID-19 ont été détectés au cours de divers événements en juillet 2021, et 346 (74%) de ces cas concernaient des personnes totalement ou partiellement vaccinées, dont 274 (79%) étaient symptomatiques. Les valeurs seuils des cycles étaient également basses entre les personnes totalement vaccinées (médiane 22-8) et les personnes non vaccinées, non totalement vaccinées ou dont le statut vaccinal était inconnu (médiane 21-5), ce qui indique une charge virale élevée même chez les personnes totalement vaccinées
Aux Etats-Unis, un total de 10 262 cas de COVID-19 ont été signalés chez des personnes vaccinées au 30 avril 2021, dont 2725 (26-6%) étaient asymptomatiques, 995 (9-7%) ont été hospitalisés et 160 (1-6%) sont décédés. 

En Allemagne, 55-4% des cas symptomatiques de COVID-19 chez des patients âgés de 60 ans ou plus concernaient des personnes totalement vaccinées, et cette proportion augmente chaque semaine. A Münster, en Allemagne, de nouveaux cas de COVID-19 sont apparus chez au moins 85 (22%) des 380 personnes entièrement vaccinées ou qui s'étaient rétablies du COVID-19 et qui fréquentaient une boîte de nuit.

Les personnes vaccinées constituent toujours une partie importante de la pandémie. 

 Il est donc faux et dangereux de parler d'une pandémie de personnes non vaccinées. 
Historiquement, les États-Unis et l'Allemagne ont eu de lourdes expériences en stigmatisant des parties de la population en raison de leur couleur de peau ou de leur religion. J'appelle les hauts fonctionnaires et les scientifiques à cesser de stigmatiser de manière inappropriée les personnes non vaccinées, parmi lesquelles se trouvent nos patients, nos collègues et d'autres concitoyens, et à faire des efforts supplémentaires pour rassembler la société.

 Günter Kampf 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses