Un préfet humilié par les #giletsjaunes : le mouvement reprend

La révolution des #giletsjaunes reprend avec aujourd'hui l'humiliation d'une prefet en déroute. Symboliquement dégagé sur un péage comme si le vieux monde devait quitter l'histoire

J'ai aimé ce moment ou un prefet se fait dégager par les #giletsjaunes 

Sans la possibilité d'éborgner ou de couper des mains ou de mutiler un prefet n'est qu'un suppot de Macron, incapable de juguler un peuple qui refuse de courber l'échine et qui veut un avenir pour ses gamins...

Les images sont parlantes, c'est le début d'une révolution profonde qui balaiera un vieux monde devenu monstrueux 

Courage tenons 

 

© Soutienafrancoisboulo

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.