L'Histoire jugera Macron et Castex avec le tranchant d'une guillotine

Meme si des revisionnistes ont toujours existé par tous les temps et toutes les lâchetés intellectuelles. L'histoire n'épargne jamais les hommes, les régimes, les castes et les sociétés. Pour notre génération Covid, nos gouvernants passeront par la chasse de la pensée...

Meme si des revisionnistes ont toujours existé par tous les temps et toutes les lâchetés intellectuelles. L'histoire n'épargne jamais les hommes, les régimes, les castes et les sociétés. Pour notre génération Covid, nos gouvernants passeront par la chasse de la pensée...

L'Histoire jugera Macron et Castex avec le tranchant d'une guillotine les réduisant en nain ridicule de la politique... incapables, incompétents, merdeux et foireux... à l'instar d'un "saoumass" des Pyrénées...

 

J'ai la conviction qu'un jour les historiens, oui, un jour, verront notre génération covid avec le tranchant de la pensée la plus dure. Macron et ses laquais seront vu avec une acidité sans fin au regard des stupidités qu'on aura pu constater depuis mars 2020.. L'histoire évacuera la pensée et les abus macronien, les violences d'un régime sans fond. Elle aura le tranchant d'une guillotine sur cet élu qui resta comme un lambeau à repousser dans les oubliettes... on y verra un jour que du flic pouvait eborgner pour un régime, tabasser à mort et étouffer des livreurs, ou tout simplement exposer un peuple entier à un produit de santé mal fini, mal pensé et provoquant une roulette russe sur ce qu'on appelle aujourd' hui des vaccinés avec une efficacité d'un coup sur deux...

La guillotine de l'histoire verra des professions tuées pour le plaisir pervers d'une caste d'enarques qui se sont juste donnés la peine de naitre...

L'Histoire les verra comme les derniers représentants d'un ancien régime produisant ses planquées pour maintenir une aristocratie déviante, aimant forniquer en famille comme le montre les récits d'inceste d'une bullocratie gerbante... enrobées dans des clubs dit du XXieme siecle

 

J'ai dit :.

M:. B:.

 

L'histoire avec son petit h verra le courage d'un peuple qui va se rebeller et faire sa désobéissance jusqu'à la mort d'une fausse république...

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.