Mini guerre civile (par Isidore N)

Mini guerre civile

 

Nous n’irons plus parmi les arbres

Ils auront tous été coupés

Muets, tranquilles, semblant de marbre

Pourtant ils n’étaient pas usés

 

Ils jouaient avec des tas de sacs

Se les passaient, nous rigolions

Il paraît qu’il y eut un lac

Avec des perches et des gardons

 

Ils y ont mis des CRS

Debout serrés, au garde-à-vous

Tout ça manque trop de tendresse

Ne cessent de chanter les fous

 

Cadavres épars, vite entassés

Au milieu des jeux des enfants

Les souvenirs qu’ils échangeaient

Peuplent nos rêves pour longtemps

 

Le marché en cent divisé

Est installé dans toute la ville

L’âme de la plaine découpée

Tout cela : est-ce bien utile ?

 

Mon arbre dit « ne t’en fais pas

Nous on est déjà habitué

A la vitesse où cela va

C’est vous qui n’allez pas durer »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.