bm810667
J'adore rechercher des avis contraires aux idées dominantes
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 déc. 2015

L’insoutenable légèreté de la politique anti-terroriste américaine

bm810667
J'adore rechercher des avis contraires aux idées dominantes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un article plein de bon sens vient d'être publié dans Foreign Policy. Stephen Walt, Professeur de relations internationales à Harvard y énonce quelques mesures de bon sens qui contribueraient à lutter contre le terrorisme.

Il décrit la lutte contre le terrorisme comme une industrie, menée par des organismes (FBI, CIA) qui ont intérêt à ce que cette lutte soit la plus chère et la plus longue possible.

Saviez vous que, pour un Américain, le risque de mourir d’une attaque terroriste est de 1 chance sur 4 millions. Et ils ont 26 fois plus de chance de mourir en tombant de leur lit que dans une attaque terroriste.Mais les responsables américains encouragent la peur irrationnelle du terrorisme.

Les américains devraient aussi questionner les conséquences de leurs actions dans la génération du terrorisme, comme le soutien à l’Arabie Saoudite ou au Pakistan. Les actions militaires américaines ont causé la mort de 30 musulmans pour chaque américain tué. Bien sûr, ces actions ne sont pas les seules causes du terrorisme mais leur impact devrait être considéré.

Il faudrait aussi arrêter de couvrir les actes terroristes de façon sensationnelle et leur accorder moins de publicité. Les terroristes utilisent nos médias pour amplifier l’impact de leurs actes.

Une suggestion originale serait de ridiculiser l’Etat Islamique au lieu de présenter leur actes comme effrayants.

Enfin, il faudrait exposer les actes de nos alliés, en particulier de la Turquie, qui supporte l’Etat Islamique et de l’Arabie Saoudite qui propage le Wahhabisme.

Finalement, l’auteur sous-entends que cette fixation sur le terrorisme permet d’éviter de parler de sujets plus gênants pour la classe politique. Heureusement, cela ne se passe qu’aux Etats-Unis. Ce ne serait pas chez nous que le premier ministre ou le président de la République utiliseraient les attentats pour requinquer une popularité en berne et faire oublier les chiffres peu reluisants du chômage.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Ouvrez l’Élysée » : échangez avec Usul et Ostpolitik
Venez échanger avec Usul et Ostpolitik d’« Ouvrez les guillemets », qui ont chroniqué toute la campagne un lundi sur deux. Posez vos questions en direct.
par La rédaction de Mediapart
Journal — France
Sarkozy-Kadhafi : des mises en examen dans l’opération Hannibal
Une partie de l’équipe impliquée dans la fausse rétractation de Ziad Takieddine a été mise en examen en juin pour « corruption d’agent public étranger », pour avoir tenté de faire libérer le fils de Mouammar Kadhafi, Hannibal, incarcéré au Liban. Noël Dubus, qui pilotait l’opération, a été écroué vendredi.
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Journal
Blast, BHL et le Qatar : ce qu’a dit la justice
Bernard-Henri Lévy a perdu son procès en appel contre le média Blast, qui le présentait comme le possible bénéficiaire d’un financement du Qatar. Le philosophe critique l’interprétation de l’arrêt faite par le directeur du site d’information.
par Yann Philippin
Journal
Harcèlement sexuel et moral : un influent avocat renvoyé en correctionnelle
Star de l’arbitrage, associé de l’ancien garde des Sceaux Dominique Perben, l’avocat d’affaires Jean-Georges Betto est renvoyé en octobre devant le tribunal correctionnel de Paris, à l’issue d’une enquête pour « harcèlement sexuel » et « moral ».
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Un ministère au double intitulé et à la double tutelle pour un double jeu ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée en charge de l'Enseignement et de la formation professionnels auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse mais aussi du ministre du Travail. Cet intitulé et cette double tutelle n'ont pas de précédent. Serait-ce propice à un double jeu ?
par claude lelièvre
Billet de blog
Est-ce la fin du Bac Pro ?
Carole Grandjean vient d'être nommée ministre déléguée à l'enseignement professionnel. Dans un tweet daté du 17 mars, elle expliquait vouloir "une réforme du lycée professionnel sur le modèle de l'apprentissage" laissant présager d’un bouleversement de l’éducation nationale.
par Germain Filo
Billet de blog
Sous Macron, l'écologie chute en 10ème place mais l'homophobie se classe en 1ère
Au dernier remaniement, plusieurs homophobes rentrent définitivement au gouvernement. Le plus notable, Christophe Béchu, maire d'Angers, devient Ministre de la transition écologique, domaine où il n'a aucune compétence. Le rang protocolaire du Ministère de l’Ecologie, lui, passe du 5ème au 10ème rang.
par misterjbl
Billet de blog
Boone : « La pauvreté est contenue »
Quand l’économiste Laurence Boone considérait que « l’argent est très bien redistribué vers les pauvres » et quand le chef de l’État fustige les « profiteurs de guerre ». Petit retour également sur les Gilets jaunes d’avant les Gilets jaunes.
par YVES FAUCOUP