L'homme qui gagnait 2 millions d'années de SMIC

Arnault est un "dictateur" avisé, il sait faire travailler les salariés pour des clopinettes
*************************
L'homme qui gagnait 2 millions d'années de SMIC #Arnault #Fabius
The man who won 2 millions of SMIC years
#Arnault #Fabius
keywords : Bernard Arnault, dictature, finance publique, fabius, Smic, faits-divers, médias, santé, 2012, politique
*************************
Arnault est un "dictateur" avisé, il sait faire travailler les salariés pour des clopinettes pendant qu'il se remplit les poches, ses copains du gouvernement l'aide à coup de lois à vider celles des salariés à l'aide de taxes sociales, fiscales, environnementales... de manière à ce qu'il puisse se nourrir et nourrir les actionnaires, mercenaires, copains, réseaux....
35046022:jpeg_preview_large.jpg @le journal de personne
@ J'ai fin...

Non... ne me dites pas que votre argent travaille, ce sont les hommes qui travaillent, qui suent et qui saignent pour que la planche à billets fonctionne.
Ne...

04h38 | 512 lectures
Le Mexicain Carlos Slim toujours en tête des plus grosses fortunes ... (@lavoixdunord)

N°2: Bernard Arnault - l'économie en temps réel ... (@challenges)
Conjoncture : Bernard Arnault est l'homme le plus ... (@lefigaro)
Sa fortune représente donc :

2 millions d'années de smic


nous dit la télé !
Qu'il a obtenue à la force de ses bras évidemment!

Un homme honnête et de parole :


<< Après avoir perçu près de 2 milliards de francs de l'État (gouvernement Fabius) contre la promesse de ne pas licencier les quelque 16 000 salariés du groupe, le 14 décembre 1984 Bernard Arnault a adressé une lettre à Laurent Fabius s'engageant ainsi : « J'assurerai personnellement la direction de la DBSF et je procéderai à la mise en œuvre du plan industriel et social tel qu'il a été communiqué aux administrations ». Il en revend les actifs les plus importants, ne conservant que la prestigieuse marque Christian Dior et le grand magasin Le Bon Marché[2]. Après une restructuration sévère, les activités textiles de Boussac sont revendues au groupe Prouvost. Après cette acquisition, Christian Deverloy, PDG du groupe Prouvost déclare ne pas être lié par les engagements pris par Bernard Arnault auprès des pouvoirs publics (observation du Sénat 28/06/2001). En 1987, le groupe devra rembourser sur injonction de la Commission de Bruxelles (décision du 15/07/1987) une partie des 51,5 millions d'euros dont il a bénéficié. >>
Bernard Arnault (@Wikipédia)

Comme dirait Jacques Brel:

"chez ces gens là, monsieur, on ne" tue pas (comme kadhafi), on restructure.luxueusement, tranquillement, en douce


Chaque pays entretient
comme il peut
ses dictateurs.

Les peuples ont tout oublié.

Autopsie d'un dictateur (@lepost.michelb)

h-20-2582186-1315131444.jpg


trans.gif


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.