Bob 92 Zinn
Abonné·e de Mediapart

166 Billets

9 Éditions

Billet de blog 29 août 2014

Défendons la ZAD du TESTET ! C’est maintenant ou jamais !

Bob 92 Zinn
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© zadist

Malgré une forte présence des gendarmes, les occupant-e-s de la ZAD du Testet sont bel et bien ré-installé-e-s. La réoccupation tout récemment réussie a été suivie de deux journées d’actions militaires violentes et d’une belle résistance.

Lundi 25 août, la résistance empêche l’expulsion de la Bouillonnante réoccupée. Deux personnes sont interpelées suite aux échauffourées, puis relâchées. L’enlèvement de matériaux de construction est interrompu lorsque les camions sensés les emmener sont immobilisés et déchargés par les occupant-e-s. Une zone de quelques 100aines de m² est terrassée par le Conseil Général. Elle est destinée à servir de point de parking et de retournement pour les engins de chantier à venir.

Mardi 26 août, la gendarmerie donne l’assaut à une barricade, distribue tirs de flashball et grenades assourdissantes. L’hélico est de sortie. S’ensuit un jeu de chat et de souris dans les bois. Une seconde barricade est débordée. En fin de journée, la discussion avec la gendarmerie permet d’obtenir leur retrait contre le démontage d’obstacles sur la D132 qui traverse la ZAD.

La préfecture et le Conseil Général ont tenté de prendre les opposant-e-s de vitesse en lançant le chantier avant le 1er septembre, date légale du début du déboisement. Nous leur avons opposé une résistance déterminée et restons sur la zone. La lutte est éprouvante mais la détermination est intacte. Du soutien humain et matériel est nécessaire au plus vite pour empêcher toute nouvelle progression du chantier. Nous avons bon espoir de pouvoir à nouveau mettre les bâtons dans les roues de ce projet nuisible et destructeur, fait au bénéfice d’une oligarchie corrompue, au mépris de la démocratie et de la nature.

La ZAD a besoin de vous !

Construction : bâches, outils (pelles, pioches, scies, clous, etc...) palettes, tasseaux, "poutres légères", barres et plaques métalliques, ballots de paille, cordes, matériels d’escalade, pneus, vieux matellas mousse

Gros matériel : remorques,tronçonneuses, disqueuses, postes à souder, groupes électrogènes

Autre : tentes, couverts, grandes bassines, bougies, frontales, vélos, réchauds, bottes, chaussette, couvertures, couvertures de survie, gants, piles, matos de bureau, pulvérisateurs, puces tel non nominative, bouteilles de gaz pleine ou vide, bidons bleus agricole,

Défense : masques à gaz, lunettes de plongée, fusées de détresse, protèges tibias, talkies.

Source : Zad nadir : http://zad.nadir.org/spip.php?article2604

Note : pour suivre les évènements en cours à la ZAD du Testet, c'est à dire la tentative d'expulsion des potes sur place par les Play Mobiles et autres terroristes casqués, suivre le site des opposant-e-s à ce projet mortifère de barrage ici : https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2014/08/28/jeudi-28-aout-point-a-14h/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal
Ukraine, la guerre sans fin ?
La guerre déclenchée aux portes de l’Europe par l’invasion russe en Ukraine s'éternise. Va-t-on vers une guerre sans fin ? Et aussi : enquête sur le président Volodymyr Zelensky, la voix de l’Ukraine dans le monde.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone