Qu’à entendre tous les parlementaires, de droite comme de gauche, s’exprimer sur les sujets sécuritaires du moment : Terrorisme et Guerre contre l’ « Islamisme radical »… à l’exception du député Noël Mamère… et de quelques rares autres dans son sillon… on a l’impression que les partis républicains traditionnels ne font rien d’autre que de paver d’or le chemin de Marine vers les « pleins pouvoirs », le moment venus… « Ha ! 2017 ! Ou l’Espoir du Renouveau Patriotique !... »… ERP… Et non… EPR… Calais… Et non Flamanville…

Qu’il est étonnant que, dans l’hémicycle, ou en commission, le plus virulent critique des injonctions à une pseudo-Unité d’inspiration  fascisto-sécuritaire, ait pu être… Jean-Christophe Lagarde de l’UDI !... reprenant ne serait-ce qu’une ou deux Vérités… généralement tues, qu’il était bon de dire là… Qui l’eût cru ?... Merci J-C…

Que le fait d’apprendre, de la bouche du Premier Ministre, lui-même, s’exprimant devant l’Assemblée honorable de Nos représentants… déjà accablée de travail depuis la nuit précédente… fort chargée… que notre politique extérieure se base essentiellement sur l’analyse géostratégique, toute entière contenue dans le film « Peshmerga », de l’immense Philosophe-Entertainer-Philanthrope BHL… cela peut paraître ; pour une part des français… non négligeable… au mieux, un peu simpliste… voir simplificateur, ou réducteur… limite : pas sérieux… au pire… gravement flippant… voir profondément dévastateur...

Que Michel Houellebecq ferait un bon ministre de la Culture en ces temps dissolus par la Haine communautaire… Qu’il ferait « Con-sans-suce »…

Que… même si le jeu de mot est salace… le Con, en la matière, ne l’est pas moins…

Que le jeune, « noir », qui a perdu une phalange, il y a une semaine, lors d’une interpellation policière (maudite nuit du 14 juillet !...)… Et celui, tout aussi « noir », qui a perdu la vie, il y a trois jours, idem (mais décédé, lui, suite à une « grave affection », ou infection, nous « révèle » ce jour le parquet… mais pas des suites de violences quelconques…) lors d’une interpellation policière, là encore… font les frais d’une inquiétante décomplexion des pires instincts de répression que notre République, souvent armée pour sa prétendue Défense (sans discontinuer de 1848 à 2016, pour le moins…), ait produits… Les plus aveuglément directionnelles agressions dont nos forces de l’Ordre, remontées à bloc, galvanisées par le patriotisme puant du Moment, soient capables… Rappelant presque 1961… dans l’esprit… Toute proportion gardée… Force de l’Ordre démuselé-es… soutenues qu’elles sont par leur hiérarchie… Et l’opinion publique manipulée… Intellectuellement servile…

Que l’on a bon dos de dénoncer l’autoritarisme et le nationalisme d’un Erdogan, ou d’un Poutine (deux personnages « assez peu aimables » par ailleurs, et plus que critiquables, bien entendu…), en faisant mine de ne pas s’inquiéter outre-mesure des chances qu’à Mr Trump de faire basculer le pays le plus puissant du monde ; à tous les niveaux appréciables (ou que l’on puisse juger comme tels…) ; dans une Parodie de Démocratie… à la mode « Far-West »… Gérée – voir générée - par la NRA, Google… et la NSA... Que des gens biens !... Libres !... Et encore bien d’autres entités, moins connues, mais très actives en termes de lobbying… dont les desseins sont, Tous, propices aux pires projections complotistes que l’on puisse abriter cérébralement...

Que le Fascisme est une peste, omniprésente ; comme la décrivait Camus, à Oran… qui s’insinue dans chacune de nos maisons, par chaque interstice non étanchéifié… Et jusque dans nos corps, par tous les ports ouverts de nos peaux... par toutes les alvéoles de nos poumons… Qu’il est en train de nous ravager à petit feu… tel une lèpre galopante… Un pneumothorax, avec complications cardiaques… Et qu’il nous faudrait nous relever... et combattre le pourrissement-brunissant actuellement à l’œuvre… Enterrer les cadavres putréfiés… Et avancer… Poursuivre l’œuvre de nos valeureux anciens… Les Blanqui, les Michel, les Brossolette, les Rex… les Vautier… Pour survivre… Tous Ensemble… Indistinctement de nos Etats respectifs… Sans discrimination aucune… Faute de quoi, désunis… Aucun n’en réchapperait…

Qu’on passe notre temps à regarder le doigt insignifiant qui nous montre le croissant de lune. Ou l’étoile… Selon la Direction conjoncturelle… Et qu’on est, du coup, bien loin de connaître la Nature, la Portée, et la Dynamique… des nuages grondant, orageux, qui obscurcissent notre Ciel. Et nous empêchent, forcément, de distinguer les astres…

Que, sans vouloir outre mesure assumer, ou remettre au goût du jour, un bagage encombrant, certes, de la morale christique, on ne saurait penser, à l’Inverse… qu’au fascisme, il faille opposer davantage de fascisme… Comme à la haine, plus de haine…

Que le Consensus… d’Urvoas à Ciotti, de Lellouche à Ayrault, de Hollande à Sarkozy, de Désir à Collard, de Habib à Boutih, de Coppé à Pietrasanta… est hautement douteux… et ressemble plus à l’acceptation d’une cause « Nationale »… telle que celle qui aura livré la France pendant cinq ans à un fâcheux moustachu à casquette, héros de guerres passées… plutôt qu’à l’élan qui aura réuni… autour, entres autres, d’un certain Général… les véritables patriotes… rares… qu’il y avait à compter dans notre beau pays… à l’Epoque. Fort troublée, elle aussi… Notre pays était en lambeau à ce triste moment… démonté par la guerre… « Comme aujourd’hui alors !!??... ». « Oui ! »… Du moins, à en croire les diatribes enflammées à l’Assemblée et dans les journaux… se faisant écho les unes aux autres…

Que nous sommes face à un danger avéré de redite de l’Histoire… Et que les grilles d’analyse, en temps de guerre, ne manquent pas d’être tronquées… détournées par le souci d’atteindre, plus que tout ; et à n’importe quel prix ; l’Objectif Militaire… D’incrémenter, sans cesse, et sans limite concrète, les fameux… « Intérêts Stratégiques » !... A préserver, défendre, et faire valoir… Avec Force… En Priorité absolue… Dans l’Urgence… aiment à dire, et commenter, les experts du sujet… Législateurs, et autres…

Que là où l’Ennemi fait de la Propagande… Nous… nous faisons de la Communication... Là où il perpétue des Massacres sans nom… nous le combattons avec « Fair-play ». Et presque courtoisie… ou « Civisme »… Pourquoi pas ?... Là où nous mêlons humanisme et courage… Diverses causes justes, dignes et nobles… La Morale pure… Il avilie, lui, cet Ennemi, devenu aussi Intérieur, qu’Extérieur… Généralisé… Globalisé… le genre humain, dans son entièreté toute voltairienne… par sa Barbarie… et fait état de toute la palette d’action indignes qu’il convient de conspuer… Au nom de la Vérité, et de la Justice… Universelles… que nous incarnons… Nous, et nous seuls… Et peut-être nos alliés aussi…

Que l’on est en train de réintroduire dans le cœur des français, ce sentiment de haine xénophobe… qui traditionnellement, au moins de 1870 jusqu’en 1945, nous portait à dénoncer le « Boche » comme étant : « L’Ennemi »… A abattre… Rémanent. Permanent. Irrationnel…

Que le boche a été habilement, lentement remplacé, depuis plus de cinquante ans, par l’arabe, ou le musulman. Le nègre… L’indigène. L’immigré : ennemi de l’intérieur…

Qu’il ne fait pas bon de nos jours être basané, arabes, pakistanais, persan, métis, mulâtre, ou négroïde… Et être fan de Demis Roussos,  Maxime le Forestier… ou Cat Stevens (dont on connaît la dérive spirituelle…), dans leur période « années 70 »… Beatniks des Seventies !...

Que la barbe n’est plus un « Look » admissible, pour qui ne « montre pas patte-blanche »… Et que, passé un certains de taux de mélanine, d’étrangeté, voir d’exogénéité épidermique ostensible… il est autorisé de convenir que la personne, citoyen français, présente, par son faciès même, un risque « accru », de radicalisation… Quelle qu’elle soit… « Non-souchienne », équivalant « coupable »…

Que l’heure n’est définitivement plus au « Flower-Power »… et aux « End of War in Vietnam !... »… Aux Droits Civiques de quelques Ordres qu’ils soient… Et que cela puisse être quelque peu regrettable… Voir massivement préjudiciable à Toute l’Humanité…

Que l’achèvement d’une conscientisation… est forcément aussi dual, que le mot : « Achèvement… »… lui-même…

Que le terme néologique d’ « islamo-fascisme » incarne à merveille la vision dogmatique néolibérale… binariste intégriste… qui veut que les arabo-musulmans, aient à payer… Transférentiellement… Aujourd’hui… Et pour l’Avenir… Plus ou moins proche… en lieu et place des « boches » !... Des « Nazis »… et à la fois des « juifs »… dans l’archaïque acceptation… de type complotique (ou archétypique)… ayant culminé dans les années trente Et expier ainsi, au prix d’une tentative d’éradication…lente et méthodique… tous les pêchés de cette Terre ???!!!... A eux-seuls…

Que les musulmans dans leur ensemble, et l’Islam… Au sens de leur Foi, au sens large… sont devenus les évidents boucs-émissaires d’une démocratie schizophrène et déliquescente… Qui n’a plus de Démocratie que l’appellation… le corps même du concept politique de « Démocratie », ayant été presque entièrement vidé de son contenu, par diverses tergiversations - dont par exemple, les pathétiques sessions parlementaires… si funèbres… de ces derniers jours…

Que ces derniers… les pseudo-barbus du moment… Et toutes les personnes qu’on veut bien, avec plus ou moins de bonne foi, leur apparenter… se dirigent à grands pas vers le statut peu envieux d’ultimes damnés de la Terre… et de « Diable-s », incarné-s… Par « Excellence »… De Fléau Structurel Premier… ou FSP… désigné d’Ordre Culturel… Voir Ethnologique… FSPOC… ou FSPOE… dénominations rendues admissibles…Demain, Pourquoi pas !?... Une condamnation d’ordre moral, aux allures de stigmatisation administrativo-sécuritaire… qui pourrait bien ouvrir, pernicieusement, les portes aux pires perspectives de meurtres de masses… Voir de Génocides… Dont nous sommes… Tous… Du Rwanda, jusqu’en Bosnie, en passant par la France… Tous et toutes… Civilisations entendues au sens large et universel… coutumiers-ères…

Que, pris entre le marteau et l’enclume, en réfléchissant, en questionnant, en critiquant, en doutant… nous ne cherchons qu’à nous extraire de ce martèlement, abrutissant… qui conduit, par son acharnement et sa Technicité… au Marasme Social. Et à l’Acéphalie Citoyenne...

Que Certains… qui ne sont pas toujours là où on nous l’indique… en appellent, au plus profond d’eux-mêmes, à la pratique de meurtres fratricides, qui, planifiés d’avance, ne les émeuvent pas plus que ça, en fait… Déstructurés topiquement qu’ils sont… pour des raisons variées, et souvent d’Ordre psychopathologiques… Qui sont-ils donc, majoritairement ces Caïn-s ? Odieux meurtriers de leurs propres frères ?... D’où viennent-ils ? Qu’est-ce qui les motive vraiment !?... 

Que les questions peuvent parfois nous submerger… et que nous n’y puissions rien…

Que cet ennemi désigné, par son appartenance ethnico-religieuse, était bizarrement déjà le même, du temps de la « Guerre d’Algérie »… La bien-nommée… Nous opposant, sans merci, avec une distanciation de circonstances, au bien nommé aussi… Indigène Musulman ! « L’algérien typique… Lambda… »… Le « Fellagah » de base…Soit toute personne identifiée comme « proche » du maquis « indépendantiste ». « Résistant »… Ou « Terroriste »… C’est selon… 1954-1962… Période au cours de laquelle, notre grille d’analyse, et nos modes d’action, ne brillaient pas par leur morale humaniste, ou universaliste... Si toutefois, on veut bien prendre en compte, les éléments que nous a livrés a posteriori, l’étude objective des faits historiques… Retraçant bien… Voir plus que bien… ce qu’une guerre « à la française », peut avoir d’ambigüe… pour ne pas dire de pathologiquement bipolaire, parfois. Du moins… d’un point de vue qui soit réellement « Universaliste » pour le coup… Donc : Idéalement Neutre…

Que la vision de l’universitaire Shlomo Sand, sur le rapport que développe la société française ; au travers de ses élites intellectuelles et de ses dirigeants politiques… proprement, structurellement, « radicalement »… connivents entre eux… avec le monde arabo-musulman et l’Islam en général, n’est pas très éloigné de certains précédents fâcheux dans l’Histoire du XX siècle… Rapports d’Etats, pourtant encore dits démocratiques… aliénant le lien séculaire à une certaine communauté constituant leurs peuples. Une en particulier… Une certaine composante de la population, bien précise… Syllogisme abscond et funeste… ayant conduit aux drames ineffables que l’on sait… En de multiples endroits… A de nombreuses reprises… Et qu’il existe un risque sérieux de ce que les musulmans deviennent sujets, dans leur ensemble, d’une discrimination, institutionnalisée par les pays occidentaux… qui ressemblerait, étrangement, à ce que certaines droites nationalistes, de part et d’autre du Rhin, avaient pu initier à l’encontre du peuple juif fut un temps… Merci Schlomo ! Pour la comparaison, plutôt osée… Préventivement fort à propos, vu le contexte actuel…

Que le risque de redite est grand !... En particulier pour les musulmans de toutes parts… en premier lieu... Mais que notre son de cloche, nationale, et axial, (souvent avoisinant la hauteur des pâquerettes…) n’admet que l’acceptation du danger auquel est exposé le seul « Monde judéo-chrétien »… Terme rapportant bien la notion même de Partition conceptuelle, voir mystique… constitutive, matricielle d’une certaine forme d’Humanisme Communautariste… valant aussi bien pour Daesh, que pour les USA… par exemple… Autant pour le Kurdistan naissant, et les amis de BHL… que pour les turcs, et Erdogan... liée à la Culture de la Liberté, à la sauce occidentale... Seule Phare de ce monde… Notre Sens des Valeurs… Il est vrai. On nous l’aura appris… Parfois à coups de marteaux, de fouets, ou de matraques… Le contredire serait une « hérésie ». Au sens laïc ! Mais à la mode : « Game of  thrones »… méritant l’expiation, à poil, en place publique… Un total-« Blasphème » à l’égard de notre neutralité mythifiée, et largement culturo-centrée… Une insulte à La Mère Sacrée… A Notre Père de Lumière… Et aux sept Dieux de nos ancêtres… Qu’ils nous pardonnent…

Que Critiquer est devenu, par un nocif glissement sémantique de tous les instants… lent, pervers, et quasi-scientifique même… synonyme de Subvertir… Et que les récentes dispositions législatives… dites d’Exception… introduisent… sans vergogne (je ne sais pas ce que ça peut bien vouloir dire, mais bon… c’est con-sacré…), ni lubrifiant… le bien connu depuis Orwell : délit de « Crime par la Pensée »... Apanage de toute Dictature… d’où qu’elle soit… Même quand elles ne disent pas leurs Noms... De Prime Abord…

Qu’il suffit de lire les mémoires de Churchill… l’incomparable et flegmatique fumeur de cigares dans son bain… pour comprendre… Non pas Tout… Mais bien toute l’importance de la manipulation des opinions publiques en temps de Guerre… Paramètre réellement constitutif… et même prépondérant de tout conflit armé.. Ou bien lire, à défaut, celles de Staline… de Mémoires… Ou le livre écarlate de Mao. Ou bien encore, une biographie de Nixon… Les écrits et théorisations de Machiavel !?... Leur Maître à tous !?.... Si ce n’est même… Sade…

Que si Churchill le dit… c’est que c’est vrai !... Et que, partant de là, on ne peut que s’interroger sur l’ampleur de la manipulation dont nous faisons forcément l’objet… Aujourd’hui encore…

Que Churchill était conservateur… Réactionnaire… Peu progressiste… on le sait. Vaguement, pour ne pas dire clairement, racialiste… tant qu’on y est… Peut-être ?... La Reine-Mère, et la Couronne avant tout… « God save the Queen ! »… and F… the ohers !… Au service, unique et dévoué, de Son Altesse Royale… Enormément Haute en Altitude… Divine… Plus de 70 ans de règne sans partage. Pire que le pire des bananiers africains… Mais : « Cool ! »…. & « So British !... »… Limite, il est « Sexy » le gars… Certainement une icône sanctifiée du pire concept civilisationnel de toute l’Histoire de l’Humanité… à l’exception de tous les autres… Churchill… Lui-même… Encore… Illustre et emblématique chef de guerre, partial autant que martial… combattant invétéré, presque mystiquement prédestiné, supérieurement « humain »… Commandeur « providentiel » de la perfide Albion… qui fut le refuge de nos braves… et notre allié premier et indéfectible… on ne saurait l’oublier... Il fut un témoin hors-paire… et reste un témoignage précieux, et actuel… par sa vie même… sa mémoire dévotement perpétuée… et tous ses écrits, qui sont innombrables… de ce que l’ethnocentrisme anglais, parmi tant d’autres… peut conduire aux actions impérialistes (militaires…) les plus dommageables qui soient… pour le reste du monde… Vétéran de la guerre des Boers qu’il était (autour des années 1900, en Afrique du Sud)… Toujours sûr de son bon Droit à civiliser les peuples « Sauvages »… Entendez : non soumis à la Reine d’Angleterre… Dans son droit sacré d’Impératrice, de droit Divin… s’exerçant sur les dominions, le Commonwealth… Et, quelque part, sur tout être humain inférieur à la cause, prétendue, Elle, supérieure… de la Royauté…   Voir pire !... Des Peuples revendicatifs de vivre, et maîtriser, par eux-mêmes… leurs propres avenirs politiques… En en disposant, autant que d’Eux-mêmes, en tant qu’individualités valables… (Ces cuistres !... Ces paltoquets !...)… en tant que personnes humaines… revendiquant parfois même, l’indépendance de leurs Terres ancestrales… Imaginez-vous !?...

L’ « Admissible », et le « Non-Admissible »… Il… Sauveur de la France… Paix à son âme… aura su les discriminer… et les faire mettre en pratique, avec sagesse et éloquence… Son excellence Lord Churchill, nous aura aidés, pour ceux qui se seront intéressés à lui et à son « œuvre »… à nous forger une idée assez précise… Non préconçue… Mais bien teinté du bon sens… des fondements philosophiques et éthiques qui définissent, selon lui et les siens, la prédominance des valeurs du « Common Wealth »… du celtisme millénaire… de l’anglicanisme… et de la Royauté… Sur le reste du Monde…

Demandons donc aux irlandais… ou aux indiens… le souvenir qu’ils, pas forcément tous « terroristes », gardent de la bienveillance churchillienne à l’égard du reste de la planète… en dehors de son île… Il fallait l’entendre parler, toujours avec déférence bien sûr… de Nehru, ou Gandhi… pour comprendre, ou tenter d’appréhender, toute sa grandeur d’âme…  

Que Churchill peut être considéré comme l’un des pères du Chaos qui dévore aujourd’hui ce monde… en tant que partiel initiateur, et farouche partisan, du système capitaliste prédateur qu’incarne la City de Londres… Comme Roosevelt le fut lui-même, à travers Wall-Street… allié et prescripteur de l’ « Etat de L’Union », à travers la Banque Fédérale… un Fer-de-Lance fanatique du patriotisme univoque, unilatéral… pour ne pas dire suprématiste… de son propre pays.

Peut-on dire de Churchill… qu’il fut un grand stratège de l’Impérialisme Britannique ? Respectant le génie de Napoléon avant lui… S’inspirant de ses élans conquérants… Visionnaires… Tout en se prémunissant de ses erreurs tactiques... Cherchant plutôt à honorer Nelson et Trafalgar… tout en aidant la France… Exercice d’équation contradictoire… Admirant, y compris l’adversaire, dès lors que ses vues lui apparaissaient à la hauteur des siennes… Et qu’on ne saurait douter, en lisant ses états d’âmes divers, relatant, entres autres, les événements mondiaux de 1939-1945, qu’il préférait la compagnie, et se trouvait bien plus d’affinités, à la fois intellectuelles, morales et politiques, avec Roosevelt… qu’avec de Gaulle… Et réflexivement… Et Vice-Versa…

Que puisqu’à ce jour le fait de « revisiter l’histoire », même en tentant de viser à l’objectivité, voir, surtout lorsqu’on s’y emploie, est susceptible d’être incriminer du chef d’inculpation d’une prétendue tentative de « Révision » malvenue… il vaut mieux être très prudent et malin, dans la façon d’aborder les sujets que notre société a de la peine à affronter… Par Atavisme, en général… Par la faute d’une incapacité à se regarder, en face, tout simplement… dans le miroir historique... Sans far. Implacable. Objectif… Mais non encore nettoyé, il est vrai, du sang coagulé de nombreuses et innocentes victimes… dont il est presque entièrement enduit…. Obstruant tout reflet… Rendant impossible toute réflexion claire…

Qu’un tel point de vue n’est pas forcément à considérer comme étant subversif à l’égard de notre pays… ou du « Monde Libre »… et de la Démocratie en général. Au sens noble… Qu’il est « Charlie ». Ce propos caricaturé… Aussi...

Qu’Elisabeth Badinter, peut rester ma sœur en humanité, et même ma « copine »… si elle l’accepte… Même s’il me semble qu’elle déraisonne un peu… De même, pour une liste incalculable d’intervenants majeurs de notre Société (Robert Ménard… et autres…), pour lesquels je me refuse, catégoriquement, à avoir le moindre sentiment de « Pitié ». Ni encore moins de « Rancœur »… Faute d’apparaître trop condescendant… Trop sirupeux… Ou trop faux… Le tout étant, selon moi, de chercher à expurger la « Haine », tapie, aux aguets, en chacun d’entre nous… Il ne semble donc pas indiqué, à première vue, de feindre une compassion à l’égard des agresseurs… en général… Qui qu’ils soient… se prétendant ; tels des « vierges effarouchées », mais prostituées en cachette ; atteints dans leurs « corps et âmes »… jusqu’au plus profond de leur chaires… qu’ils auront pourtant mises, les uns et les autres, en leasing sur E-bay… Retweetant, sans cesse, l’annonce… Facebookant… Snapshotant… Instagramant… la location ubérisée de leurs âmes et services adjoints…

Que le « Monde Libre » est une invention rhétorique, certes habile et efficace, relevant de la propagande de guerre… ayant fait ses preuves dans l’histoire, bien avant qu’on ne parle de « Choc des Civilisations »… Mais de nature profondément maccarthyste… ou inversement, stalinienne… Prédisposant de chasses aux sorcières… et de purges diverses… De Néo-CIA-Big Brother… n’ayant rien à envier à la Stasi… Et de goulags post-modernistes… guantanamisés…

Que ce n’est pas parce que les américains nous ont libérés en 1944, qu’ils n’ont pas envahi d’autres peuples entre temps… Ni participé à créer, pour leurs propres intérêts géostratégiques, évidents car dévoilés au « grand public » par des documents déclassifiés… la CEE, en 1957… Après avoir initié Bretton Woods et Marshall… Par une philanthropie indéniable, et bénie par de Gaulle… Contraint et forcé… mais, Lui… toujours lucide sur la portée des actes de nos « amis-alliés »… fins stratèges, et vaguement « intéressés »… D’où 1967, et la sortie de l’OTAN… Et qu’ils : les USA, doivent être déclarés éternellement vertueux, quoi qu’ils fassent par ailleurs… parce qu’ayant acquis, au prix du sang de milliers de leurs pauvres GIs : véritable chaire à canon d’essence populaire de basse extraction en général… le statut d’Intouchable… Incritiquable… car indéfectible allié… Inconditionnel. 

Que le moment venu (apparemment bientôt…), les purges actuellement effectuée par l’AKP en Turquie, nous apparaîtront presque mesurées et délicates... quasi-démocratiques... comme le sous-entend Erdogan… quand il dit : « que les dirigeants français (Hollande, Ayrault… Etc…) viennent prendre des leçons de Démocratie en Turquie !... »… Dans sa folie mégalo-dictatoriale… Relative… comparée  à celles que nous nous apprêtons à initier en chœur, sous l’égide du FN… Et peut-être, « inch Allah »… comme on dit chez les fous-barbares-radicalisés… sous l’Egide de Donald Trump… Et/Ou de l’OTAN… plus belliqueux que jamais… depuis soixante-dix ans…

Que l’OTAN en question, nous aura sauvés du nazisme, et que sa création dicta notre Salut… à l’époque… Faute de quoi certainement ne serions-nous même pas là pour en parler… Mais que cela ne devrait pas, si l’on est encore en droit ne serait-ce que de s’inspirer de la mémoire du Général reposant à Colombey, nous empêcher de réfléchir librement à l’éventuelle ambivalence de son effectivité dans notre histoire moderne… Car qui connaît « Gladio » de nos jours ?... Ou, y accorde l’importance qui lui est due, ne serait-ce que par souci d’honnêteté intellectuelle?...

Que notre Urgence du moment, est réflexive de celle que vivent diverses populations à travers le monde. « Au Levant, au Sahel et en Libye… »… en particulier, nous dit-on… En Palestine aussi, peut-être… Et qu’il existe des règles d’ordre mathématiques qui régissent, en fait, les sciences politiques… Une dimension aussi arithmétique que cynique ; frôlant même parfois l’ésotérisme… de la Diplomatie… comme de la Démocratie en général… Des règles de calculs qui équationnent les volumes des charniers… qui se multiplient… Se divisent… Du coup, limpidement… Et permettent de déterminer leur géo-localisation préférentielle !... Par Anticipation-Prévention des Risques « Globaux »… Et Frappes Chirurgicales interposées… Interventions « gentillettes » de l’ONU… Avec victimes collatérales si besoin… Prime !... Passe !... Rouge, impair, et manque !... Tout cela, pour davantage contribuer à déshumaniser l’Horreur, pouvant se résumer à des codes, ou à des initiales… Du genre : « Je procède à une EDC !?... Fenech ensablé à Central ! Demande autorisation… A vous !... Reçu « fennec ensablé », « Autorisation Elimination Directe de Civil accordée… Rodger… Attente compte-rendu opération… A vous… Compris Central… Tire armé !... Bingo ! Objectif atteint... Central… On compte une trentaine de VC »… Tristes initiales. Tristes tropiques, comme disait Claude… Triste topique, comme disait Sigmund… Mais classique scénario de film hollywoodien, en revanche…

Que par console de jeux (qui sont nos « amis d’enfance »…) et drones interposés, la Guerre… ça fait moins sale…

Que l’Armée, même la plus morale du monde, fait forcément des bavures, elle aussi, comme les autres… mais moins ! Et en moins grave... Parce qu’elle massacre, elle, certes des humains… mais en grande partie rendus « Inhumains », quand même… par leur simple appartenance ethnique à des groupes identifiés comme dangereux, par exemple… Que ses frappes sont ciblées et éthiques… Ses bombes nobles…. Nobélisées pour l’occasion… Comme Barak…Par ou pour : La Cause… Qui habituellement, quelle qu’elle soit, se trouve, en fait, parfaitement antinomique de l’intérêt des Peuples. Clairement méprisante de leurs existences… de quelques ordres qu’elles soient… Toutes insignifiantes… face à l’avancée pionnière du Progrès et de la Civilisation… Au sens de leurs prédictabilités eschatologiques… découlant de l’électivité de quelques uns seulement. A l’heure de la Rédemption… Et de la venue du MESSIH… qu’ils appellent, Tous, de part et d’autres du conflit, de leurs vœux sanguinaires… Dieu et Satan se retrouvant là… Pour l’ultime combat mythique… du Jugement dernier… Antéchrist… Madhi… Les fameuses « Trumpettes » de l’Apocalypse … Les sept cavaliers dans le ciel… Retour à Sion… Etc. Tous y est !... Alors… ils y croient dur comme l’airain…

Que, pour se dégager de nos responsabilités… les masses de civils que nous tuons… hommes, femmes et enfants confondus… sont livrés dans un package médiatique… sous l’idiome relativisant et vaguement fourre-tout, de « victimes collatérales » ! Ou de « boucliers humains » !… Ce qui tend, grandement, à nous déculpabiliser de l’Horreur… relative, elle… des crimes que commettent nos soldats… par l’usage de leur bombes-bistouris… quasi écologiques… Comme du « Baygon », de chez Bayer, en fait… Ou du « Round Up »…

Que l’unanimisme et l’uniformisation du discours politique (comme du modèle imposé à l’Agronomie productiviste, par exemple ; ou à l’Economie en général…), du Parti Communiste… jusqu’au FN… Sent/Pue la Mort… A plein nez…

Que si Un seul enfant… est victime d’injustice sur cette Terre… nous le sommes tous. Car nous sommes tous responsables, collectivement, de chacun d’entre eux…

Que les morts ne parlent pas, et que ça arrange bien les criminels.

Que la vie est une pute… qu’on commence à avoir une image assez précise de son souteneur… Et qu’il s’agirait maintenant, nous aussi, dans un élan citoyen participatif, de diffuser massivement son portrait-robot… « Wanted ! » inversé... ou inverti…

Que la planète est un cadeau… un met délicieux qui nous est servi sur un plateau d’argent… Et qu’il convient que chacun comprenne que ce cadeau est Collectif… Et qu’on ne saurait s’en approprier toutes les parts, sans penser même à partager… Quand bien même, on serait bien armé… soi… et pas les autres… Ces gueux… reluquant, affamés, cette belle pâtisserie… appétissante… qu’est la Vie… la Terre-Mère… Dédiée à toute l’Humanité… C’est sûr… Le savent-ils donc, ceux qui accaparent ?... Ou font-ils mine de l’ignorer ?... En réalité ils rigolent, plus ou moins doucement, entre eux… de notre naïveté et de nos utopies à vouloir vivre dignement… Tout en appuyant, sans sourciller, sur les boutons qui commandent nos exterminations programmées…

Que, de toutes parts… dans tous les pays… de plus en plus… la Société Civile tend à démontrer, avec preuves à l’appui… le dessous des cartes truquées… A savoir… si ce n’est la complicité active des pouvoirs en places dans les dynamiques qui génèrent les attentats terroristes…. démultipliés ces derniers temps (comme on le pense et on le dit, par exemple, plus facilement, dans le cas d’Erdogan et de la Turquie…), au moins une coupable irresponsabilité passive... Cf. l’enquête de Libé à Nice… Fortement dommageable pour les peuples. Majoritairement pauvres… Mais fort rentables pour les Puissants. Majoritairement riches…

 

En bref, serait-on encore en Droit de dire, ou simplement de penser, qu’une bonne partie des dirigeants de notre planète nous abusent littéralement ?... Et que Nous… tous rendus myopes à l’excès… ne soyons pas velléitaires de porter Plainte plus que ça… Malgré les morts et les drames à répétition… Par souci de confort personnel… et de priorisation de nos intérêts individuels… Au détriment de la sacro-sainte Solidarité Humaine… Primitif et primordial ciment anthropologique et civilisationnel… Premier, s’il en est… de toute possibilité d’un Avenir, digne de ce nom… qui soit plus serein que chaotique, en tout cas…

Qu’une bonne partie de ceux qui forment nos opinions, autant qu’ils sont censés défendre nos intérêts nationaux, qu’ils soient économiques ou sécuritaires, sont en fait des fossoyeurs de nos propres vies… A Nous : citoyens divers… Et de nos « bien-être » respectifs… De notre possibilité d’inventer une forme de collectivisation du Bonheur qui soit acceptable… par et pour nous Tous… Véritables équarisseurs de notre capacité, instinctive, presque naturelle, à la coexistence pacifique… Délinquants méconnus… Sous-évalués… Croque-morts de nos citadelles perdues… « Ha ! Carcassonne !... ». Et Poitiers…  

Quand on aime vraiment la France, quelles qu’en soient les raisons, on l’aime pour la vie. C’est vrai. C’est sûr… Pas de marche-arrière possible !... Face à l’adversité, en « vrai français », on ne recule pas !… plus qu’aucun autre Peuple… C’est « tatoué ». Comme à la légion… On l’aime donc, la France, parce qu’il le faut bien, faute de mieux, comme dirait ce brave Churchill… Pare qu’on n’a pas le choix. Et parce qu’on est raisonnable aussi... Et muni d’un esprit souple… capable de relativiser tout, sans limite conceptuelle…. De laisser asservir le doute, la pensée… et même la Foi… qu’elle soit en l’Homme, ou en Dieu… par l’invective patriotique du moment… On l’aime, la France, souvent passionnément. Aussi, peut-être, parce qu’on a un passeport français… Plus… Un autre… Et qu’on aimerait bien pouvoir garder le premier quand-même… Et bien au-delà de cette boutade… par honneur, et par fidélité… par souci de Morale personnelle... on ne l’abandonne pas quand elle est en danger… la France... Ce serait lâche et indigne… de nos « Mousquetaires »… Un pour Tous !… La suite à Coluche…Encore une fois... On est patriote jusqu’au bout… par devoir de conscience… comme par amour filiale. Partisan, ou patriote… On ne déserte pas le champ de bataille !...

Reste encore à savoir… où sont Réellement... d’une part, le Danger… Et d’autre part, le Champ de Bataille…

Mais si... se poser des questions à ces propos devient un délit… Alors là…

Désabusément vôtre.

« Au malheur des autres, ils trouvent leur plaisir. Voilà l’empreinte du vice. L’envie les marque pour l’enfer. Ils distendent leurs oreilles pour écouter les médisances et les redire.

Baladins, dit Toukâ, qui n’ont pas dompté leur bouche. » XXXVIII.

 « Voir les défauts des autres ? En suis-je plus dépourvu ? Voir les péchés des autres ? En suis-je plus dépourvu ? Dénoncer les crimes des autres ? Les miens les dépassent. S’il en est un plus menteur que moi, qu’on me le montre.

A mon étalage, dit Toukâ, tous les vices : C’est mon offrande pour toi, Seigneur. » XXXIX.

« Psaumes du pèlerin » - Toukârâm.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.