Après la campagne de financement du Bondy Blog, place à l’adhésion !

Le 10 mai, la campagne de financement du Bondy Blog s'est achevée après la refonte de notre site internet ! En 2 mois, près de 1 400 lecteurs ont contribué financièrement à hauteur de 60 000 euros. Place désormais à la prochaine étape : le lancement du nouveau modèle économique de notre média, celui de l'adhésion. Explications par la directrice et rédactrice en chef, Nassira El Moaddem

redaction-bondy-blog

Un marathon ! Deux mois de campagne intense. La rédaction s’est donnée à fond, tout le temps, partout, pour raconter notre travail et expliquer les raisons et les objectifs de notre campagne de financement participatif. Journalistes de notre temps, nous avons donc investi massivement les réseaux sociaux pendant 60 jours : Twitter, Facebook, Instagram et Snapchat. Pardon, d’ailleurs, à nos abonnés, pour avoir, comme on dit, pollué vos timeline mais c’était pour la bonne cause.

Expliquer et convaincre, cela ne peut pas uniquement se faire de manière virtuelle. Nous avons aussi été à la rencontre de nos lectrices et de nos lecteurs ou d’un nouveau public à conquérir : ici, à Metz, lors du festival Littérature et Journalisme (merci aux organisateurs, en premier lieu à Claire de Guillebon), là, aux Assises du Journalisme à Tours (merci à Jérôme Bouvier et son équipe) ; ici, à l’université de Paris 8 à la rencontre des étudiants, là au festival des 10 ans de Mediapart, notre partenaire, ou encore au cinéma Le Studio à Aubervilliers où nous proposons chaque mois un cinéclub.

Au-delà de notre campagne, cette démarche vient d’une certitude chevillée au corps du Bondy Blog depuis sa naissance : que la défiance envers nos médias, que les fantasmes autour de notre métier de journaliste et de la façon de l’exercer ne pourront être combattus qu’en expliquant inlassablement notre travail et en allant à la rencontre de celles et ceux qui nous lisent, nous écoutent, nous regardent.

Pour lire la suite, rendez-vous sur le Bondy Blog

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.