bonvent
Abonné·e de Mediapart

54 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 juil. 2013

Pourquoi Edward Snowden est-il coincé dans une zone de transit ?

bonvent
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En provenance de HongKong, arrivé le 23 à Moscou, à destination prévue pour la ville Quito, en passant pas la Havane, le demandeur de l’asile politique au pays Equateur a coincé dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou depuis plus d’une semaine. Pourquoi Edward Snowden est-il coincé dans une zone de transit ? Pour combien de temps encore ?

Pendant ces jours, des négociations courent toujours, des rumeurs aussi.

Il y a quelques jours, selon plusieurs sites sérieux, parlant du fondateur de WikiLeaks Julien Assange qui a affirmé que, Edward Snowden avait obtenu des papiers de passage de la part du gouvernement équatorienne avant son départ de HongKong le dimanche 23 Juin.

Par ailleurs, à 27 juin, l’Equateur a reconnu que la mission du pays en Angleterre avait publié un dossier de circulation pour Edward Snowden. Pourtant, il a souligné que ce dossier était sans soumettre l’autorisation du gouvernement, donc, émis aucun effet juridique.

Entretemps, la télévision en espagnole Univision a réclamé la possession de ce document de passage en publiant une copie. En effet, c’est une page publiée au 22 juin, sur laquelle déclarée que Snowden a le droit de demander l’asile politique en Equateur, et a invité d’autres pays de lui permettre comme passager en toute sécurité.

Côté HongKong, le gouvernement avait publié une déclaration peu après le départ de Snowden : que Snowden a quitté HongKong aujourd’hui “ 23 juin” par sa propre volonté, de façon légale et normale, pour un pays tiers.

On peut penser alors que la déclaration du 23 juin par le gouvernement de Hongkong comme une explication implicite : de façon légale et normale, pour un pays tiers. C’était ainsi que le jeune américain puisse prendre le vol Aeroflot à 23 juin, de quitter HongKong et d’aller à Moscou.

Mais jusque son arrivée à l’aéroport de Moscou, ses papiers n’ont plus valables !  Pourquoi ? Des documents équatoriens posent des questions ? Et pourquoi? Si tout le monde a le droit d’en savoir.

Edward Snowden est encore coincé dans la zone de transit !

Récemment, des pays demandent aux Etats-Unis de donner une réponse claire au sujet de l’espionnage dont pratiqué par le principal organe de renseignement du gouvernement, parmi les demandeurs, y compris ses alliés et amis. C’est un bon signe pour le jeune américain. Alors, aujourd'hui, Edward Snowden a demandé à plus de 20 pays pour se réfugier, qui pourrait lui accorder rapidement un toit d'abri?

Être coincer quelque temps n’est pas une chose très grave, mais espérant que le révélateur des pratiques américaines de surveillance soit sain et sauf, surtout de ne pas devenir d’un simple jeton à l’échange d’intérêts entre les puissants et les intéressés! Et son cas pourrait être traiter dignement, sérieux et avec bonne foi.

Le développement de Web nous apporte des fruits savoureux à notre vie, il faut donc évider ces fruits d’être empoisonnés.  Ainsi la valeur que Edward Snowden est en train de défendre, est une valeur commune pour le bien de tous. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Entre le Covid et la présidentielle, quelle place pour le travail ? Vos échanges avec la rédaction
Retrouvez le dialogue organisé avec Dan Israel, Khedidja Zerouali et Ana Ferrer autour de la couverture des questions sociales à Mediapart. L’occasion de revenir sur les enquêtes, reportages et articles qui ont fait l’actualité.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
Corruption : un nouveau front potentiellement dévastateur pour Netanyahou
Jugé depuis deux ans pour « corruption », « fraude » et « abus de confiance » par un tribunal de Jérusalem, l’ancien premier ministre israélien devra aussi affronter une commission d’enquête chargée d’établir ses responsabilités dans la plus dévastatrice affaire de corruption de l’histoire d’Israël.
par René Backmann

La sélection du Club

Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette