bonvent
Abonné·e de Mediapart

54 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 juin 2010

Le Club des Riches

bonvent
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Club des Riches …

Beaucoup qui appellent le G8 : le Club des pays riches. Qui sont-ils les membres de ce Club des pays riches ? Comme tout le monde le sait, ce sont des pays les plus industrialisés, ils étaient au début G5, G6, G7, puis s’en développant en G8. Pour les autres pays qui pourraient les joindre sur les mêmes rangs, il y a juxtaposable le G20 depuis 1999.

On voit que la notion des riches ou du Club des pays riches n’est pas strictement définie, mais cela ne dérange pas les dirigeants de ces pays riches qui se rencontrent une fois par an, sous la haute protection de la sécurité avec une consommation d’une somme colossale (cette fois, au Canada, 800 millions d’€, uniquement pour les dépenses de sécurité). Cette année, ils s’unissent dans la petite ville Muskoka et la grande ville Toronto au Canada.

On dirait qu’avant d’arriver des membres dirigeants, l’hôte du sommet de Club des riches dont le Canada a déjà l’intention que l’un des principaux sujets doive être élaboré aux aides des pauvres, donc la priorité de cette finance utilisera pour améliorer la santé des mères et des enfants des régions les plus pauvres du monde. Bravo Canada, c’est sympa d’y penser aux pauvres d’abord!

Il existe des pauvres partout dans ce monde, mais qui sont-ils les pauvres? Pourquoi les gents pauvres sont-ils pauvres ? Pourquoi les régions pauvres sont-elles pauvres ? Pourquoi les pays pauvres sont-ils pauvres ? Quelle est la racine de la pauvreté ?Quand il s’agit des pauvres, il s’agit bien sûr des riches. Alors, qui sont-ils les riches? Pourquoi les gents riches sont-ils riches ? Pourquoi les régions riches sont-elles riches ? Pourquoi les pays riches sont-ils riches? Quelle est la grâce de la richesse ?

Le G8 était à Muskoka le vendredi et le G20 est à Trento depuis hier. De G8 à G20, ils discutent quoi ? Comme d’habitude peut-être, toujours des choses essentielles et importantes dans l’actualité du monde, par exemple : la Paix et la Crise, le développement durable et l’environnement de notre planète, comment minimiser le déficit et dynamiser l’économie …

Mais la crise est déjà là, et elle est là encore, personne n’y échappe et aucun pays s’y épargne. Néanmoins, la crise n’est pas le nouveau coupable de la pauvreté.

Alors, de G8 à G20, pensez donc déjà à la racine de la pauvreté ? Pensez assez aux causes de la pauvreté ? Pensez souvent aux problèmes qui augmentent la pauvreté ? Pensez sérieusement que les riches ont le droit de distribuer un peu plus pour améliorer la mode et la condition de la société? Pensez aussi comment peut- on éviter le pillage des ressources naturelles chez des pauvres ? Pensez ainsi d’empêcher de mettre des entraves sous les pieds des pauvres ? Pensez également comment donner des vraies aides aux pauvres pour qu’ils puissent trouver le moyen de s’engager enfin enterrer la pauvreté ?

Et quel serait l’espoir offert de la part de G8 pour que les pauvres s’en sortir de la pauvreté ? Quelle serait la solution de la part de G20 pour que l'abîme soit moins creusé entre les pauvres et les riches !On doit croire consciemment : la plupart des êtres humains sont capables de cultiver pour se nourrir à leur faims, et la pitié et les sacs de riz ne servent que pour évider quelques jours de famine et quelques nuits de sans abri, qui ne peuvent jamais sauver une vie toute entière ni pour anéantir la pauvreté ! Ainsi, donnez – les pauvres, des vrais moyens et de les aider pour améliorer leur condition de vie par eux-mêmes !Etre pauvre, n’est pas une honte, être riche n’est pas un vrai honneur ! Car il n’y a pas de pauvre inné, il n’y a pas non plus de riche destinés! Plutôt, c’est les conditions humaines et sociales qui façonnent des pauvres et riches ! Ainsi que la dignité des êtres humains est égale ! On doit alors connaître où est la racine de la pauvreté ?La pauvreté ne serait –elle pas enracinée dans une
inégalité du système structural ? Qui est le responsable des gents pauvres, des régions pauvres ou des pays pauvres ? Si l’on cherche la cause, c’est la racine de la pauvreté qui est le vrai coupable! Ce qui me choque parfois, il y a des gents qui sont très intelligents, bien cultivés dans la profession mais qui ne pourraient cependant pas gagner leurs vies honorablement; que les régions riches des ressources naturelles doivent rester dans la précarité et pauvreté; que les pays avec la terre bien arrosée, des gents bien assidus mais ces pays doivent vivre dans l’instabilité cause des tensions du conflit et de la guerre dont les peuples sont obligés en exodes…La pauvreté et la richesse, deux opposites dans la vie, riche et pauvre, deux notions qui pourraient s’échanger un temps à autre. Tout peut être dans le mouvement et la mutation des tournants. L’importance est, que font-ils les riches pour aider les pauvres, pour qu’ils soient moins pauvres au demain? Que peuvent-ils faire les pauvres pour être un peu " riche " au lendemain?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — France
Cette semaine dans « À l’air libre »
Cette semaine, dans « À l’air libre », des enquêtes, des reportages, des interviews… et, surtout, un ton que vous n’entendrez pas ailleurs.
par à l’air libre
Journal — International
Le variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage
Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires de la fondation MSF, dénonce les responsabilités de l'État français et du ministre de l'Intérieur.
par Médecins sans frontières
Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André