bonvent
Abonné·e de Mediapart

54 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 août 2010

"Tziganes"

bonvent
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tziganes "

Un crépuscule tranquille

Au bord boisé d’une rivière

Depuis le campement, répandant

Un vent sème le rire et le chant

Un feu brille, des flammes ardentes

J'ai reconnu votre lumière de camp

S’il s’agissait un autre moment

Je veux voussuivre, sur un chemin errant

Attendez jusqu'à demain, à aube

liberté s’éloigne de votre poète seule

Adieu à la ligne errante, des pieds tracés

Laissent oublier la joie du passé…

Des fragments de "Tziganes" laissent encore des traces dans ma mémoire… au fil du temps de la jeunesse, c’était l’un des poèmes adorés pour moi: il y a plus de 20 ans. Pendant ces longues années, on a l’impression que la vie est comme un long fleuve, qui roule, coule, est inondé quelquefois par des vagues…et les individus se réfugient sur de petits bacs, poussés par la mains de la Parque vers des rivages invisibles, au-delà, on commence le parcours vers des lieux inconnus. Ainsi, on s’obligeait de laisser tomber beaucoup de belles choses, y compris de la poésie ! Alors, comme" Tziganes", totalement dans l’oublie.Mais durant cet été, devant les écrans, on voit très souvent des images concernées à Rom. Dès lors, des vers de "Tziganes" résonnent dans la tête d’une manière inconsciente et automatique, à cette constatation, je me sentais un peu étranger ! Peut-être, il fallait que je dise "Merci" à des actes intolérables de cet été qui me renforcent à me ressouvenir d’Alexandre Pouchkine (1799-1837) et de son poème " Tziganes"." Tziganes"est un long poème de Pouchkine, ce poème apparut en 1824, cette année-là, le poète n’était que 25 ans ! On disait qu’après la parution de ce poème, la Russie toute entière était tombée amoureuse des Tziganes !Trop exagéré ? Peut-être, mais…A la jeunesse, quand on passionnait aux "Tziganes" de Pouchkine, on ne savait même pas comment distinguer les "Tziganes" et "Bohémiens", ainsi l’on a posé des questions, si les deux jeunes filles: Esméralda dans" Notre Dame de Paris " de Hugo et Zemfira dans "Tziganes"de Pouchkine, sont issues de même race ethnique ou non? Aujourd’hui, malgré notre connaissance est plus profonde et plus large sur les notions de Roms, Gitans, Manouches, ou Tziganes, Yéniches, Bohémiens, Sintis, Gens du voyage, Cheyenne etc. Néanmoins, il y a de plus en plus de questions qu’auparavant, auxquelles, sans une véritable réponse.Pourquoi, ces gents-là, leurs modes de vie risque un danger face à un monde moderne ? Est –il vrai que leurs manières de vie causent un dérangement réel voire une menace pour les autres ? Du temps où Pouchkine a pu choisir des "Tziganes" comme le symbole de la liberté, jusqu’à nos jours, au moment où on a déchiré leurs tentes et a détruit leurs camps, la mode de vie des Tziganes n’a pas été vraiment changée. Mais au contraire, le monde est changé, notre monde est devant la mondialisation incontournable! Ces origines ethniques mystères, ils sont fidèles de leur tradition mythique et culturelle, et alors, leurs traces restent toujours errantes !Pourtant, leur mode de vie ne nous laisse pas l’indifférence.Quel sera le moyen et comment peut – on arriver à avoir un partage aussi raisonnable et serein: laissons vivre ceux qui veulent vivre en liberté et en assurant notre propre liberté ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux
Journal
Élections étudiantes : le débat
Alors que les élections du Crous ont lieu du 6 au 10 décembre, quatre des principales organisations étudiantes débattent dans « À l’air libre » sur les sujets essentiels pour près de 3 millions d’étudiants en France : précarité, logement, alimentation... Sur notre plateau, Mélanie Luce, présidente de l’UNEF, Jacques Smith, président de l’UNI, Paul Mayaux, président de la FAGE, et Naïm Shili, secrétaire national de L’Alternative.    
par à l’air libre
Journal — Outre-mer
Élie Domota : « L’État a la volonté manifeste de laisser la Guadeloupe dans un marasme »
Le porte-parole du LKP (« Collectif contre l’exploitation ») est en première ligne de la mobilisation sociale qui agite l’île depuis deux semaines. Contrairement à ce qu’affirme l’exécutif, il estime que l’État est bien concerné par toutes les demandes du collectif.
par Christophe Gueugneau
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau